Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/483

Cette page n’a pas encore été corrigée


BOU BOU 4S1

—Traité clinique et physiologique de l’éncephahte, ou inflammation du cerveau, et de ses suites, telles que le ramollissement, la suppuration, les abcès, les tubercules, le squiue, le cincer, etc Pans, Bailnere, iS ? 5, IU 8, 6 fi

M. Bouillàud a été l’éditeur du Traité.des Maladies duccLiu etdesûiosaisseiuj., di, R. J BeitiiniS2.) il i fourni un gnnd iiomlnc dalliclts —mx Aiclmes de Médecine, i la Bibliothèque inedic de el a la B.e ue médicale

BOUILLE (Theodose), ieligieux carme, mou 1 Liège, en 1743

— Histoue de la Mlle et du p-iys de Liège Liège, i72’ï-32, 3 roi in-(ol

BOUILLE (Mad), née a, moi te a Lau sanne, en 1S16

—— *Repsiraa csai d’une tiagedie domestique, en 3 actes et en piose Lausanne, 1767, in-S

BOUILLE (Fianc —Claude Ainoui, marq de), mou a Londies, le 14 novembre 1800 —Mémoires sur la révolution française depuis son origine j’usqu’à la retraite du "due de Biunstuck, impunies sut le manuscut ougmal, iev etcou pai lanleur, et augmentes dénotes et de pièces essentielles qui ne se trouvent pis dans l’édition anglaise Parit, Giguet et Michaud, 1801, 2 ol. in-12—]Nou edit, aec une notice sui sa vie,.des notés et des éclaircissements histonques, par MM BERVILÏE et BARRIÈRE Pans, Baudouin fr, 1S21, 1823, in S, 6 h.

Ll piemicic édition fut faite 1 Londies, en 1707 » 2 Toi m 8, sut une veision —itigi-ust. peu complète La troisième.édition fait partie de la Collection des Mémoire* relatifs a h Retoltttton française

On doit trouver dans les exemplaires de l’édit. de iS23, huil p-ig poil-uilpoui titre 4. messieurs les tditems etc la Collection d s Mémoires relatfi a la Heio lution française ct qui ont etc iinpumet s nnmf.dnle ment après là publication de celte édit. Ces hùitpàg contiennent une. Lettre de M.-le duc de Choiscul, du 20 inài iSz3, el la.Réponse de M. le marquis de Bouille, du Ier juin 1823

— Les mêmes Paris, Babeuf, 1822, 2 vol. in-12

Celte édit., dont la notice, les noies et lés éclair cisseinenls ne sont pis les mêmes que dans 1 édition pieccdentc, f-nt paitie d uue Collection de pièces re latifs a la heioliltioii française

BOUILLE (le comte René de) Ode sut les îappoits de l’homme avec Ja naluie, composée au jardin du 101 Paris, impr de Didot aîné, 1822, in 8 de S pag

BOUILLE DU CHAROL (le maiq L — Jos —Amour de), général, noie ieI 10311769

— *~Vie politique, pnvee etmilitane du punce Heuri de Plusse Pans, Delaunai, jSog, iu-8, 1 h

Cet ouvrage’lui est attribué.

BOUILLEROT (l’abbe Louis Jos), cure de Romilh —sur-Seine, ne aTroyes, en 17 43.

— Discours contre le duel. 1765, in-8 —Discourspiononce le26mais 1S16, etc, pour la beuediction d’un diapeau, etc Pans, impr de Lauiens aine, 1S16, m 4 de 8 pag — Discouis sui la libeite des cultes 1795 —Discoui s sui la paix cou clue avec l’empeieui 179s, in-8 —Dis couis sui les moj ens d’établir la paix et le bonheui en Fiance 1795, m-8 —Discouis patiioliques 1791 — Pensées sur les ectivains et les gens de lettres. 1799.

— Recueil de Discouis poui la piemieie communion, le mauage et auties, etc Paris, Patris, Adr. Leclère, i8i3, in-12 de 72 pag.

BOUILLET (J) Abroge historique des conciles géneiaux Moulins, Den Ternoj, 1703, în-iî

BOUILLET (J), doet en médecine, nt a Seiviau, pies de Beziers, en 1650, moi t a Bezieis, le i3 août 1777

— Ais et Temedes coutie la peste. Béziere, 1721, m S

— Descuption d’un catanhe épidemiqne, avec des obseivations sur les fievies veimi neuses, l’emploi du quinquina dans les fieies rémittentes, etc, eje Beziers, 1736, in 8

— Dissertation sur la cause de la multiplication des ferments. Bordeaux, 1719 ; Beziers, 1720, m-8

— Disseitationsmla cause delà pesanteur. Boideaur, 1720, m-8

—Éléments de médecine piatiquetues des écrits d Hippociate et de quelques auties tuedeuns tant anciens que modernes Beziers, 1744 46, 2 vol iu-4 — Lettie a Penna, médecin du prince de Monaco, au sujet de la ihubaibe Bezieis, 172’), in 4,

— Lettie sui la manière de tiaiter la pente vérole. Beziers, 1733, in-4

— Memones ou l’on donne une idée goiieîale de quelques maladies, qui régnent paiticulierement dans la Mlle de Bezieis, et qu’on appelle vulgan émeut coup de vents. Beziers, 1736, m 4 — Memoue sui le moyen de preservei de la petite-verole la ville et le diocèse de Be zteis Bczier*, 1770, m 4

— * Memoue sui 1 huile de Pétrole en gc neial, et ptiticulieiemtnt sui celle dt. Gabian Beziers, 1732, in 4

— Obsciwttions sur l’anasaïque, les hydropisits de poitiinei.1 du pencudo, aee