Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/458

Cette page n’a pas encore été corrigée


U6 BOS BOS

rendent en général difficiles à guérir des maladies qui pourraient se guérir naturellement. En grec moderne, Paris, Ebcrliart, 1812, in-8, 4 fr.

Rapportsurun ouvrage ayantpour titre :

Dissertazionesopra.lachinachina, etc., di Ang. Mclissmo……,’..

— Remarques sur la teigne. Paris, Méqui gnon père ; Th. Barrois, 1789, in-8.

—Traité de la gonorrhée virulente, etc.,

trad.deTangl.Voy. BEH. (B.).

- Traité de matière médicale, trad. de

l’angl. Voy. CBI.T, EIÏ.

—Traité théorique et pratique des ulcères,

trad. de l’angl. Voy. BEIX (B.).

Bosquillon a eu part à la traduction de l’Abrégé des Transactions philosophiques, etc., ie Londres : il a augmenté le Vocabulaire de Wailly de —tous.les termes de médecine ; d’anatomie et d’histoire naturelle,’et a donné une édition, avec notés, des Aventures deTéléinaque ; une édit. grecque avec des notes, des Apliorisines et pronostics d’ilippocrate (*Si4)i cl a revu la traduction de l’Histoire de la médecine, de Sprcngcl, par Jourdan (iSi5).

BOSREDON-RANSIJAT. Dialogues sur la révolution, etc. Nouv. édit., augm. Paris, i8o3, in-8, 2 fr. 5o c. —Journal du siège et blocus de Malte, depuis le 6 fructid.an vi, jusqu’au 1S Imctid., anytii(iSox).Par.., Palade, iSoi, ia-S, 4.fr.

BOSROGER. éléments de l’art de là guerre. Paris, Costard, 1773, 1 vol. in-S, avec i2-.pl.-,.5 fr.’"

BOSSAN, deCollongés. Géographîènnivers. Lyon ; Amable Leroy ; 18 r 3, in-i 2, 3 fr.

On a donné sous le même nom, une édition augm. do Dictionnaire géographique de Vosgien f Ladvocat), .3. -.

Bossan de Collonges, proie de l’iinpr.d’Am.Leroy, n’a été que le prctc-noni dans la publication, de ces deux ouvrages.

BOSSANGE (Adolphe), libraireà Paris. —Notice surla vie et les écrits de C.-F. Volney. Paris, Bossange frères, 1821, broch. in-8, 1 fr.

ïvbtice rédigée avec beaucoup de soin, sur les renseignements fournis par la famille même du comte dé Yolhey. Elle a.valu.des éloges n son auteur.entre autres ceux de M. Daru, auteur d’un Discours à l’oc, casio’u de la mort de Yolueyl

M. A. Bossange-0 fait aussi le texte de plusieurs livraisons de l’ouvrage intitulé’.Napoléon et ses contemporains, etc. Voy. ce titre..

BOSSARD{l’abbé), gr. vicaire et supérieur du séminaire de Grenoble. — Histoire du serment à Paris, suivie de la liste de ceux qui 11e l’ont pas prêté, et d’observations critiques sur le tableau des jureurs. J « m, 1791, in-8.

BOSSE (Abr.), peintre et géomètre français du xvnc siècle.

— Manière (delà) de graver àl’eau-forte et au burin, et de la gravure en manière noire..Nouv. édit., augm..de l’impression qui imite les tableaux, de la gravure en manière de crayon, et de celle qui imite le lavis (par CocHiN.)..Pam, 1758, in-S.— Traité des diverses manières de graver en taille-douce. Nouv. édit., augm. parCocmu, fils. Paris, 1745, in- : 8, —Œuvres sur la perspective et l’architectnre., 1753, 4 vol. in-4, fig A. Bosse a beaucoup écrit; mais la, publication de ses ouvrages étant antérieure au dix — huitième siècle, nous renvoyons à la Biographie universelle pour leur énumération.

BOSSE (Rod.). Esquisse de la statistique du royaume de Westphalie. 1809, in-S, 5fr.

BOSSELMAN DE BELLEMONT.*Maintenoniana, ou Chois : d’anecdotes tirées des lettres de Mme de Maintenon, avec des notes. Amsterdam (Paris, Costard), 1773, in-8.

Les censeurs ne voulurent pas autoriser l’impression rie cet ouvrage : le libraire Costard fut obligé de le Taire imprimer en province i et de le vendre clandestinement à Paris ; ce qui l’a rendu rare pendant quelque temps. Barb.

BOSSET (C.-P. de). Essaisnrles médailles

antiques des Iles de Cépbalonie et d’Ithaque. Londres, Longinan, iSr5, in-4(r5 schell.), et in-8.

BOSSET (J.-P.). Abrégé dé l’Essai sur l’entendement hnmain. Voy. LOCKE.

BOSSI(lechev. L.). Histoire de Christophe Colomb, suivie de sa Correspondance, d’éclaircissements et de pièces curieuses et inédites ; traduite de l’italien, par M. C.-M. URAKO ; ornée du portrait de Colomb, et de plusieurs gravures dessinées par luimême. Sec.édit.Par, , Boulland ; Ii. Jeannin, i8a5, in-8, 7 fr.

Celte nouvelle édit. n’est autre que celle publiée en 1S24 chez le libraire Peytieux, à laquelle on a mis un nouveau titre,

— : Observations sur le Vase que l’on conservait à Gènes sous le nom de Sacro Catino, et sur la note publiée sur ce Vase, par M. Millin, avec des recherches et des dissertations sur l’émeraude des Anciens, sur l’art ; de, 1a verrerie chez les Egyptiens, les Grecs et les Romains, sur les vases Murrhins, et sur d’autres objets d’art et d’antiquités. Turin, de l’impr. dé J. Giossj ; 1807, iu-8.

Le tom.XIV des Mémoires de l’Académie de Turin renferme des Observations sur l’or natif en paillettes, que l’on trouve dans les sables (iSo5), écrites eu français..