Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/418

Cette page n’a pas encore été corrigée


386 BOI BOI.

’Ondoit à cet helléniste la publication des auteurs grecs ct français suivants dont les éditions sont très-estimées : iw Lettres inédites de Voltaire à Frédérlc-lé-Grand (1S02) ; ?.° Phîlostrati heroïca (1806) ; 3° MorJm vila l’rocli, gr. et lat. (Lipzifc, 18x4, in-S)" ; 4°-TibenusrheLor de figuris altéra parte auctior, unà cum Rufi arle rhetbrieà (Londîni, ISI5, in-8) ; 5° Lucàî Holslenii epislolrc, lat. (1817) ; 6° Nicetcc Eugcniahi narrationem amatorinm’et Constantin ! ftïaiiassis fragmenta, edid. vertit atquc notis illustravit (1819) ; 70 Arislénoetï epistola ? (1822) ; ’8°Ovidîi Metamorphoscon v, lib. xv, graicè versi J Max. Plariudc.(i822), faisant partie-del’Ovide dc’la collection des Classiqueslalins de Lemaire ;, 9° POÛlaruin gr’aicoru’ùi sylloge (i823’el ann. suiv.) ; io° Kovum Testnmcntum, gr. (i-’824) ; TI° Œuvres complètes de Berlin, avec notes et variantes-, et précédées d’une notice sur saVie(iS : i4, in-S) ; ii°01îu-vres choisies de Parny, augm. des variations de texte et de notes (1827). r… —

M. Boissonade 0 aussi contribué à l’édil. de Grcgorii Corinthii et aliorumgraminaticorum Hhrï de flialeclis, etc., rec. et cum not. G. Koenig, F.-.J. Bastii, 1 J.-FY. Boissonadi, suisque, edid. ; G. H. SchxTer (Lipzia; , 1S11), el à l’édit. d’Alhenean Deipnosophista* Vuin, — de M— ScWcïgbïeuser (Parisiis, 1S01—07).

Une Notice sur la vie ci les écrits de M. Larcher, par M. Boissonade, a été placée en tête du catalogue de ce savant..’,

" BOISSY (Clément de). Yoy. CLÉMENT DE BprssY.

BOISSY. (Desprez de). Voy. DESIKEZ DE BOISSY.

—îiOISST (L. de), auteur dramatique, membre dé l’Académie française ; né à Yic, en Auvergne, le 26 novembre iGpAj mort à Paris, en iy5S, . —, ; ’- ;

— Admète et Alceste, tragédie en 5 actes. Paris, Prault père, 1727, in-S* Duchesne, 175S, in-8.— Amant.(1’) de sa femme, ou là Rivale d’elle-même, comédie en un acte, en prose. Paris, le même, 1735, in-8. —— Amours (les) anonymes, comédie en 3 actes, èri vers, suivie d’un divertissement. Paris, le munie, 1735, in-8. — Apologie (V) du siècle, on Moniùs corrigé, comédie en un acte, en vers libres, sùivie d’nu divertissement. Paris, lemême, 1735 in-8. — Autant en emporte lèvent, a vol. in-iS. (Roman.)- Babillard (le), comédie en un acte, eu vers. Paris,

"veuve îiiùou, ty2.5tiu-i-2. — Badiuage(Ie), ou le Dernier jour de l’absence, comédie en un acte, en vers libres (parodie de l’opéra d’Hippolyte et Aricîe, de l’abbé Pellegrîn). Paris, Prault pèrey 1734 ; Duchesne, 1759, in-8. — Billets (les) doux, comédie en un acte, eu vers libres, suivie d’un divertisse ’riient. Paris, Prault père, 1734, in-S.—

.Comte (le)-de. Keuilly., comédie héroïque en 5 actes et en vers. Paris, ,. Prault père, 1736, in-8. « Boissy redonna, dis ans après, cette pièce sous le titre du Duc de Surrey. »

- : —Critique (la), comédie en un acte et en vers, précédée d’un prologue intitulé l’Au teur superstitieux, en vers alexandrins, èt : suivie de divertissements, etc. Paris, Prault père, 1732, iri-8.—Dehors (les) trompeurs, ou l’Homme du jour, comédie en 5 actes et eu vers. Paris, le même, 1740, in-8, ôa Paris, Barba, 1817, in-8, 1 fr. 5p c — Deux (les) nièces, ou la Confidente d’ellemême, comédie en 5 actes et en vers. Paris, Praukpère, 1737, in-S. —* Élève (1’.) de Terpsichore, ou le Nourrisson de la Satire, Paris, 175 : 8, 2 vol. in-12. « Ouvrage que quelques personnes attribuent à Boissy et quiestrévoquéendonteparM. AngersEmbarras’) du choix, corn, en 5 actes et en vers. Paris, Prault père, 1742, iu-8.— Epoux (les) par supercherie, comédie en 2 actes et eu vers. Paris, le même, 1744 ? ïn-8. — Étrénnes (les), ou la Bagatelle, comédie en un acte et en vers, suivie d’un divertissement. Paris, le même, 1733, in-8.

— Fête (la) d’A'nteuîl, ou la fausse Mé. prise, comédie en 3 actes et en vers, suivie

d’un divertissement. Paris, lé même, 1742,’ in-S. — * Filles (les) femmes et les femmes ’filles,’ou le Monde changé, par M. SIMIEK-, ensemble Quinze minutes, oùle Tempsbien employé, par DE BOISSY. Paris, 1751, iu-8. « On croit que le nom de Simien est un. masque dont s’est couvert Boissy. » —Folie .(la) du jour,.comédie en un acteet en vers libres, suivie d’un divertissement. Paris —, Jacq. Clousier, 1745, iu-8.-r-Français (le) à Londres, comédie en un acte" et en prose. Paris± Barboufrères, 1727, in-S. — 11 » VOT lité (la), comédie en un acte et en vers libres, etc. Paris, Duchesne., , iy53, in-8. — Impatient (1’), comédie en 5 actes ct en yers, précédée d’un prologue aussi en vers. Paris, — Prault père, 1724 ? in-8, —Impertinent (P) malgré luï, comédie en 5 actes et en vers. Paris, Prault père, 1735, in-8 ; — Je (le) ne sais quoi-, comédie en un acte et en vers, suivie d’un divertissement. Paris, le même, -173-1, iu-S.~ La ***, comédie, anonyme, en 3 actes et en vers, précédée d’un prologue en vers libres, el suivie d’un divertissement. Paris, le même, 1737, îu-8.

— Mari (le) garçon, comédie en 3 actes et en vers. Paris, Prault père, 1742— in-8. —Médecin (le) par occasion, comédie en .5 actes et en vers. Paris, Jacq. Clousier,

1745, in-S. — Patnéla en France, ou la Vertu mieux éprouvée, comédie en 3 actes et en vers, suivie d’un divertissement. Paris, Prault, 1743, in-S.—Plagiaire(le), coinédie en 3 actes et ; en vers, avec un "divertisse’raeuti Paris, Jacq. Clousier, 1746, in-8.

— Pouvoir (le) de la Sympathie, comédie