Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/360

Cette page n’a pas encore été corrigée


3a8 EIG BIG

d’édifices puhlics, construits ou projetés en France (1826), ouvrage qui aura de 32 à 33 livraisons in-fol.

, ; BIET. (Relié), , abbédè Saint-Léger-deSoissonsj mort le 29 octobre 1767. —Dissertation sur la véritable époque dé l’établissement fixe des Francs dans les Gaules. 1736, in-12. —Éloge du maréchal d’Estrèes. 1739.

BIÉTRESI. Lettre à Charles Benoît sûr la cause de’non-pulsation des veines. Lausanne, ii773,.in-i2. : ’., ’

s BIÈVRE (lé marq ; de)’, hé : à Parisi’, en 174.7/mo’rt à Ahspàch’, vers 1792Y — * — Àlmanach dès Calembours. 1771, în-T8.--*Aniours(lès) del’tiugë Lùré et de îa fée Luré. 1772 ; în-32 ;’ « 'Très-rare » J — Lettré écrite à M" 1’la comtesse Talion par îe sieur Bôisflôtté, étudiant en droit fil ; ouvr, trad. deTangL ; nouv. édit. ; àugrii. de plusieurs notes d’infamie. Amsterdam {Paris), 1770.J in-8. — Réputations (lés), coméd ; en S actes et en vers.’Paris, 17 S8,’ in-8.— Séducteur (le),.coméd. en 5 actes et en vers. Paris,.1783, in-8. —r— Vercingéntôrix, tragédie’(burlesque) eu 1 acte. Ouvr. po’stli.,.1776, in-8. « Publ.’spiisle pseudonyme dé Boïsno’tté. ». Y. ;, y

On doit encore au marquis de Bièvre une lettre sur celte question : Qtielest te moment où Orosfnàné est le. plus inallièiirèùx ?.Est-ce celui, où; il se’croit trahi par sa maîtresse ? Est-ce celui où après.l’avoir poignardée,’il apprend qu’elle est innocente} Cette dissertation, imprimée séparément, a" aussi été insérée dans le Cours de littérature, de La Harpe-, après, 1’anâiyse delà’ïra—, gédie de Voltaire. Bièvre o fourni beaucoup de pièces dans l’ÀImanacn.’des Muses. : ’

BIGAULT-D’HARCOURT’(L.-F.-dé), chanoine de l’église’.du Maris, y’ —Manière (dé-la) d’êuséigùer’lés humanités d’après lès autorités lés plus graves. Paris, M’ » KHu’zàrâ’, 1819, in-8,’5 fr. Y —Odes sacrées, suivies d’un discours et dé conplet’s sur lé’rétablissementdés Bô’ù'rbons. Paris ; impr. de Dentu, 1814, inrS dé 40, pages. ; y

— Oraison funèbre de S. M. Louis XVIII, roi de France et de Navarre, prononcée en la chapelle de l’école’roy. militaire de là Flèche ; le 3o septembre* 1824 Au Mans ; impr. de Monnayer, i82’4, in-8-de-56 p’. ;

BIGEL (le doct.). Justification de la nouvelle méthode eurative’du doct ; —Habne-’ manu, nommée Homéopathie, suivie d’une Relation de plusieurs cures conformes à ses principes. Tirées du Journal pbnrl’Honiéopathie. LeipsicK, Reclam, 1823, in-8, I fr. 2 5 c.. "’

’— BIGEEOT (FrEmmah.-Sunébn), né à’

Nancy, lé 18 février 1789’y mort dans la ihême ville le 14 juillet 1820 ; y

— Satire sur le xixc siècle. Paris, Pillet ; iSi7, in-S dé 20 pag. ; 76" c.

BIGEON(L.-F ;), médecin â Dinan.

— Eaux inincrales.deDinan ; des systématiques et dé leurs adeptes, avec des iiotès sur l’infinence que les, institutions’, politiques exercent sur le bonheur dés.hommes’ el la population des états. Dinan (et Paris, Lance),.’1.824 br. in-S, 1 fr." -,’. v.

— Essai sur l’Héuiopthysie essentielle. An vn (1, 796), in-8.’y r— Instruction sommaire sur les causes "et le traitement de la dyssenterie épidémiqne dans l’arrondissement de Dinan. Dinan’,’ J.-B.-T.-R, Huait, i8i5, in-8 dé 16 pag.

Pour des Réflexions.sur cet écrit, Voy. BODINIEK. T— : Instruction (notre.).sur-les causes et le traitement, de la dyssenterie épidémique dans l’arrondissement de Dinan, en, réponse aux Réflexions de M. Bodinier, etc. Dinan, Huàrt, i8r6, in-S., ,../’.

—; Lettre sur les, moyens d’éclairer la, confiance des malad es, et de les prévenir contre les remèdes qui s’opposent aux efforts salutaires de la nature, spécialement, dans les évacuations sanguines. Dinan (et Paris, Lance), 1822, in-8, 1 fr, —Observations qui prouvent quel’fibus des remèdes, surtout de la saignée et des évaT cùan’ts du canal alimentaire, est.la cause la plus i puissante, , de, notre destruction prématurée. Dinan, Huait, l8l3, in-8.y i fr. 5ô’c.’’' ’Y

— Recherches sur l’influence que lés évacuants exercent sur la population, et Réflexions sur l’abus que l’on a fait dé’ces remèdes, pendant la’dyssenterie épidémique. qui, en ISI5, a désolé, l’arrondissement , de Dinan. pinan, impr.deHiiart, 1816, in-8 de 2.4 pag.

— Recherches sur les propriétés physiques, chimiques et médicinales des eaux dé Dinan, dép. des : Coles-du-Nord. Dinan, impr. de J.-B.-T.-R. Huait, iSii’, ih-Si de 36 pag., ï’.fr. iï c.

— Utilité (i’) de la médecine démontrée par lés’faits ; ï(« an, Hiiàrt, 1818, in-8.

BIGEiXFr.-Mar.J.’d'ahorddocteur de Navarre, puis vicaire-général, actuellement avehev. de Cuâmbéry; né à Balmede-Thuy, en Savoie.,. —, —Instruction à l’usage des fidèles dn dioT cèse de Genève. Lausanne, 1793, ïii-8. y y -Lettré à nn àini, Retiré à la éampaghe, sur le projet de l’établissement d’un théâtre"