Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/358

Cette page n’a pas encore été corrigée


3a6 EID BID

« lié du deuxième et le quatrième. M ; Roux estl’au« teur du premier et du cinquième.

—Traité des membranes ; nouv. édit. (3e), augm. d’une notice.sur la vieet les écrits de l’auteur, par HUSSON. Paris, Gabon, 1S16, in-8, 3 fr. Go c.

La première édition, puhïîée par Bicbnt, est de iSoo.’Les. deux autres ont été publiées par Musson, depuis. 1807.

On a encore de Biehat, une Kotice historique sur la vie deDesaidt, impr. dans le Journal de chirurgie de ce dernier, dont Biehat a puhliéle quatrième vol. » et dans le Magasin encyclopédique ;, les Mémoires el’. Dissertations qui suivent, dans ïe second volume des Mémoires de la Société médicale d’Emulation : Description d’un nouveau trépan. — Mémoire sur la fracture de.l’extrémité scapulaire de la clavicule.— " Description d’uirprocédé nouveau pour la ligature des polypes. — Mémoire sur la membrane synoviale des articulations. — Dissertation sur les membranes et sur Leurs rapports généraux d’organisation.— Mémoire sur les rapports qui existent entre les organes à forme symétrique et sur ceux à forme îrregulîèrc. Bichai a été l’éditeur.des Œuvres chirurgicales de Desault. Biogr.méd.

BICHERET (R.). Considérations sur la nuit du i3 au 14février iS ?.o ; suivies d’un opuscule publié en 1817, et intitulé : De la Restauration de l’ordre souverain de Saint-Jean de Jérusalem. Paris, chez le chevalier de Foui aines i 1820, iu-8.. —Restauration (delà) de l’ordre souverain de Saint-Jean de Jérusalem. Paris, Petit, 1817, in-&V 2 fr.’

BICHERON (l’abbé), clianoine honoraire de la cathédrale d’Amiens. Journée de la jeunesse chrétienne. IIIe édit., Amiens, CaronVaînê, rS25, în-iS.

BICHET. Observations snr l’art des accouchements. 1758, in-12.

BICQUILLEY (Ch.-Fr. de), mathématicien, de Toulouse.

—Calcul (du) des probabilités; nouv. édit. Paris, iSo5, in-S, 4fr.

La première.édition est.de 1983.

BICHERSTAFF (Isaac), auteur dramatique anglais.

La Collection des chefs-d’œuvre des théâtres étrangers contient la traduction d’un opéra-comique de Bi chers ta ff, intitulé : le Cadenas.

BID A, médeciu à Compiègne. Granit maire française. Par Fr. B. Paris, à la Société typographique, 1813, în-S, 3 fr.

— * Grammaire latine (mise an jour par BERTRAND). Paris, et Compiègnc, 1783, in-12.

Cet ouvrage est divisé en trois parties j les rudiments, la syntaxe et la méthode ; chacune forme un volume séparé. Uarb.

BIDAULTDEMONTIG]STY{Ch..Fr.-J.); avocat au parlement de Paris.

— Amant (T) déguisé, parodie. i ? 54 ?

ïn-i2. —— * Epitre à Louise. Paris, Cailleau, 1747Î broch. in-8. — Épître an public par un méchant poète, tant en son nom qu’au nom de ses confrères..,….J*74’5, broeb. in-4. — Epître, au Roi, par un philosophe parisien. Paris, 1744, broch. in-S. ——

  • —Méchanceté (la), ou l’Ecole des tragédies,

parodie d’Astarb’é, eu 3 actes. Paris, iy5S, in-12.

BIDAULT DE MILLIERS, ex-médecin du corps des télégraphiers militaires, etc. —— Essai sur les propriétés médicinales/de la digitale pourprée. IIIe édition, considérablement augmentée. Paris, Méquignon- : Jlfaivis, 1.S12, in-8, 2 fr. 70 c.

Xa première édit. est de iSo3. *. ’

— Mémoire sur la ligature de l’aorte ventrale, trad. de l’angl. "Yoy. CobrçR (A.).

BIDEL D’ASFELD (Jos.-Yinc.j, traducteur avec Duguet de plusieurs livres de la Bible. Voy. DUGUET.

BIDET. Traité sur la nature et sur la culture.de la vigne. 1752, iu-8.’—Nouv., édition, donuéeparDuïiAïviEL-DuMOrîCEiu. 1769, 2 vol. in-12.

BIOINGER (M.). Sepher en Lamikra (Traité de la prononciation hébraïque). Metz-, Hadamard, 1816, in-8, , 4 fr.

BIDULE’(Geo.), mathématicien italien, membre de l’Académie des sciences de Turin.-’— ; V — Mémoires sur diverses intégrales définies. Turin, ïS.12, in-8, 3 fr.’5o c.’'

Extr. des Mémoires de l’Académie des.Sciences de, Turin (Tom. XX). !’'.

Le recueil de l’Académie des sciences de Turin renferme encore de lui, parmi beaucoup de iném. écrits en italien, les suivants, écrits en franc. : Recherches

/dz’'

  • (Tom.

tog.-z v XVI iSog), avec ui ? pi— —Méthode pour reconnaître le nombre de solutions qu’admet une équation transcendante à une seule inconnue (id., id.).— Description d’une nouvelle boussole propre à observer les mouvements de rotation et de translation de l’aiguillé aimantée, etexpériences’faites avec cet instrument, avec 4 pi. (Tom. XYI1I. 1S11).—Sur la chaleur, du soleil comparée à celle de l’ombre.(id., id.). —Mémoire sur la cause des ricochets que font les pierres, et les boulets de canon lancés obliquement sur la surface de l’eau, avec 2 pi— (Tom. XX f iSï3). — Mémoires sur les transcendantes elliptiques (Tom. XXIII et XXIV, 1S18 —20).— Expériences snr le remou et la propagation des ondes, avec 7 p]. (Tom. XXV, 1 6ÎO).—Expériences sur divers cas de la contraction de la veine fluide., ; et remarque sur la manière d’avoir égard à la contraction de la dépense des orifices, avec une pi. (Tom.XXVII’183.3)— Expérience sur la dépense des réservoirs, et sur l’accélération et la courbure qu’ils occasionnent à la surface du courant, avec une pb (Tom.XXVllI, 1S24).

BIDOU (Gh.-Fr.), movtà Chaiîlot, le l3.

février 1824*… — —