Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/290

Cette page n’a pas encore été corrigée


255 BEL * BEL

un acte et en prose. Psiris, Fages, 1S01, in-8.

— Madame Angot dans son ballon. Voy. AUDE.

— Ne jugez pas sur l’apparence, vaudev. en i acte, avec un divertissement à la lin. Paris, Fages (*Bezou), 1S04, in-8.

BELFORT, aut. et art. dram. Cirque (le) Bojolay, ou Pleuvra-t-ïl ? ne pleuvra-’ t-il pas ? à-pfopos-vaudev. en 1 acte. Bordeaux, Teychency, iS2i, in-8.

ÀvecT-cpcintre et Léon jeune.

— Honneur et fatuité, ou le Prix des braves, opéra-vaud. en 1 acte. Bordeaux, Tejcheuey, 1S21, in-8.

Avec Rodolphe.

— Parisiens (les) en Hollande, ou Deux ûcuresauboisdeLaHaye, tabl.-folie-parod.v « ud. en 1 acte. La Haye et Lyon, 1822, in-8.

— Passage (le) des Pyrénées par l’armée française, ou l’Attaque des guérillas, mimodrame militaire en 2 actes. Marseille, chez lesprinc. libr., 1826, in-8, 5o c.

BÉLL4.RD (Fr.), horloger à Paris. Lettres critiques sur le luxe et les mœurs de ce siècle. Paris, I77I, iu-12. —Nouvelle (la) fausse Suivante, comédie en 2 actes et en vers. Paris, Mérigot père,. 1763, in-12.

-— Réflexions sur l’horlogerie en général, et sur les horlogers du roi en particulier. La Haye (Paris, Mérigot), , 1767, in-S. — ; *Rézéda, ouvrage orné’d'un post-face, parM. 1***.Amsterdam, 1751, 2 vol.in-16.

— * XelasVim, " histoire américaine, par M. B. Paris, Mérigot, 1765, 4’part. ih-12.

Béliard est encore auteur d’un Mémoire sur une nouvelle disposition des montres, et d’un Recueil

de différentes choses concernant l’horlogerie

France littêr. de 176g.

BÉLIDOR (Bernard Forest de), membre de l’Académie des sciences, et de l’Académie de Berlin ; mort à Paris, le 8 septembre 1761.

— Architecture hydraulique, ou l’Art de conduire, d’élever et de ménager les eaux pour les différents besoins de la vie. Paris, Ch. Ant.Jombert, 1737-1753, Avoî.m-4, 11 o à 14 o fr. ou Paris, L. Cellot (* F. Didot), 1780, 4 vol.in-4, avec 22opl., goà ïoo fr.

— Nouv. édit., avec des notes et des additions, par.NAViER. Paris, F Didot, 1819, et années suivantes, 4 vol. in-4, avec un grand nombre de planches, ïoo fi’.

, H.ne parait encore (en oclobrc"i§27’), de celte nouvelle édition, que le premier volume.

Silberschlag a publié en allemand une Théorie des fleuves, qui fait suite à l’Architecture hydr. de Bclïdor : il en existe une traduction française : Voy. SIL B2KSCI11.ÂG.

—Bombardier (le) français, on nouvelle Méthode de jeter les bombes avec précision. Paris, impr. roy., I73r, in-4, avec fig., ou Amsterdam, 1734, in-4.

Un anonyme a publié un Mémoire sur les charges et portées des bouches à feu, au sujet des observations de Bélidor, par rapport aux épreuves faîtes à son instigation, en 1740. (Paris, de Pimpr. royale, 1741), îu-fol. de 44 pag.

— Cours de Mathématiques. 1725, in-4 ; nouv. édit., avec des additions et des corrections, par MÀUDUIT. Paris, i759, in-8. —Cours (nouv.) de Mathématiques à l’usage de l’artillerie.Par., Jombcrt, 17 57, in-4. — Dictionnaire portatif de l’ingénieur et de l’artilleur. Edit. refondue et augmentée (par JOMEERT). Paris, Jombcrt, 1768, in-8, 12 à 18 fr.

Ouvrage rare. La première édition est de 175$.

— Ecole de la —fortification permanente. Dresde, Walther, 1769, in-4, 14 fr — Œuvres diverses sur l’artillerie et le génie ; nouv. édit., augm. de l’Éloge de l’auteur. Paris, 1764, in-8.

— Science (la) des ingénieurs dans la conduite dcs : travaux de fortification et d’architecture civile. Nouv. édit., avec un grand — nombre de notes, par NAVIEK. Paris, F. Didot, i8l3, in-4, avec figures, 36 fr.

Cette édition a fait toinber.de prix celles publiées antérieurement à Paris, en 1729 et 1749, et.V La Haye, en 1763.

— Sommaire d’nn cours. d’architecture militaire, civile et hydraulique. 1720, in-12.

— Traité des Fortifications. 1735, 2 vol. in-4.

On a encore de B.-F. de Bélidor deux Traités sur Je Toisé et l’Arpentage.

BÉLIER, instituteur. Abrégé de la théorie des sons et des consonnes, à l’usage des enfants du premier âge. Paris, BrunotLabbe, 1822, in-12 de 72 pag., 60 c.

BELIME. Éloge de Biaise Pascal, dis cours couronné par l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse. Paris, Delaunay, 1S16, in-S.

BELIN. Annales des concours généraux. Voy. centre.

BELIN, ou BELLrN(Fr.), auteur dramatique, né à Marseille, eu 1672, mort eu la même ville, en 1732. .— Mustapha et Zéangir, tragédie en 5 actes. Paris, Hibou, 1705, iu-12.

BELIN (J. Fr..Aug.) ; Cours élémentaire