Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/287

Cette page n’a pas encore été corrigée


/ BEG’.'-’ ". BE& ;. a55

Mémoires (trois) siu ; les premiers principes de la Métaphysique (Tom. XI et XVII, 1757—68).—

. Recherches métaphysiques sur les forces des fluides’ qui se perdent en mécanique, et sur le plus grand effet qu’elles peuvent produire (Tom. XII/175S).

’.—Mémoire sur la découverte des lois d’un chiffre’

, de feu M. le pruf. Ilerman, proposé comme absolu-.

. ment indéchiffrable, avec 21 pi. (Tom. XIV, 17.65 V.

. —Mémoire sur les prismes achromatiques (1769). -r-Nouvelles Recherches pratiques sur les aberrations des rayons réfractés et sur la perfection des lunettes, en deux Mémoires (1769—70).’— Sur l’Éternité du monde (176g), —Remarques et Observations sur les.

’couleurs prismatiques, et surT’analyse physique et métaphysique de la sensation des couleurs en général (anri. 1766). —Sur les suites ou séquences dans la loterie de Gènes, en deux mémoires (1767). —Essai d’une conciliation de la Métaphysique de Leibnitz avec la Physique de Newton, d’où résulte l’explication des phénomènes les plus généraux’et lès plus intéressants, de la nature (176S). : — Sur les Ombras colorées (1769), —Sur l’usage du prÎHcipc de la raison suffisante dans le calcul des probabilités j quatrième Mémoire sur —les principes, métaphysiques.(id.).— De l’usage du principe de la raison suffisante dans les lois générales de la mécanique ;

cinquième Mémoire (ijSo Remarques détachées

sur la perfection réelle des lunettes dioptriques (1770). —Sur deux propriétés des corps qui semblent incompatibles, l’inertie et la tcndanceaucbangeineiit d’état (id.). — Conciliation des idées de Newton et de-Leibnitz sur l’espace èi le vide (’id.). —Sui— l’indifférence d’énuîlihre et le principe de choix (id,); TT-T Sur la source d’une illusion de ta vuequi change le noir en écarlate (ï7j3).— Bécherches sur les moyens de découvrir, par des expériences, comment se fait la’propagation delà lumière (1774)*—Essais sur un algonthme dtduit du piinupc du la îaison (id.) — A.pnhcition du puncipc de la îaison suffi sànte àla démonstration d’un, théorème de M. Fer mat, sur les nombres polygonaux, qui n’a point été dcinôntieirf) — Recbeithcs sui les tintions du baromètre (1775). — Recherches sur les nombres triangulaires à relativement àù théorème général’de M. Fermât, concernant les nombres polygonaux (id,) — Suites des Recherches.sur’les.variations.du baro inètre (1776).—Démonstration d’un théorème de Bachet, ou Analyse, des nombres en triangulaires et carrés (id) — Sur la —*unbi ! îte des notions mo raies, attachée à la diversité des systèmes psycholo. giques (id) —Solution paiticulicie du piobleme sur les nomhrcs premiers (1777,).— Application de l’algorithme exponentiel à la recherche des facteurs des nombres de la formel V ~$~ 3 et les nombres premiers de cette forine (1779).—NouvclleMé’ thode pius’abrégée de trouver les diviseurs des ho ni bres de.la forme 4 p —f" 3 et les nombres premiers de cette forme (id.)., — ; Bécherches suivies imités delà natuie, en deux Memouts(i7So—bi) —Lssai

. sur les justes bornes quJon ; doit assigner aux spécu lations metnph)iiques {td) —Sur le degic de con

fiance qu’on peut donner aux Observations barométriques faites à, Berlin, etc., pendant dix-sept ans

(id.). —— Réflexions sur les plaisirs et les peines de , la vie, compares à l’égard du nombre, , des fréquents retouis, et de li multitude des génies (id) Lnbn Beguelin a fourni —au même Recueil une suite d’Ob servatious mctcoiologiques, depuis 176b jusqm.ii

BEGU1GN0T(J C) Disseitation sui les différents moyens employespoui la cuie du cancei an xi (i8o3), m-8

BEGUIILET (Edme), a ocat au paiieineiit, conseiller du 101 et notine a Drjon, néàAuxonne, mort à Dijon, enjnid’1786.

—* Considérations générales sur l’éducation. Dijon, 17S2, in-S.’ —7 Description générale et particulière du duché de Bourgogne ; précédée dé l’Abrégé historique de cette province. Dijon, ijyS85, 7 vol. in-12., ’ Avec CourtépéeV. ’" —Discours sur les moyens les plus convenables de moudre les grains nécessaires à la subsistance delà ville de Lyon. Dijon, 1769 in-8.’.'. ]. y[ r— Dissertation sur l’ergot et le blé cornu. Dijon, 2V ; Frantin, 1771, inr4.

—* Dissertation surles essais et expériences

qni servent ordinairement à iîxerle taux du, prix du pain, relativement au prix des grains.

Dij’on, 1771, br. in-4.’W

— * Histoiréde Paris, avec la description de ses plus beahx monuments, dessinés et gravés en taille-douce, par F.-N. MARTINET.. Paris, 1780, 3 vol. in-8 et in-4.

Le premier volume, qui parut en 1779, sous le titre de Description historique de Paris, est de Beguillet : lès deux derniers sont de Toncélin. Le troisième volume n’a été publié qu’en 17S1. Barb.

— Histoire des guerres des deux Bourgognes, sous le règne de Louis XIII et de Louis XIV Dijon 1772, 2 Vol m 12

— Manuel du Meumei et du Chaipentier de moulins, ou Abtege classique dn tiaite de la nioutme pai économie, ledjge sut les Mémoires deC Bucquet ; nou edit, augm du liaite piitiqne de la conservation des gmns Dijon, 178$, m-8 avec fig.

La pieimeie édition est de 1775

— Memone sur les a antages de la montuie économique, et du conimetce des farines en détail Dijo ? i, 1769, m-8

— Œnologie, en Discouis sur la meilleure méthode de fane les MUS et de cultiver la igne Dijon, 1770, in-ist

— * Pietis analytique du ptemiei diurne de l’histoire de Bourgogne de M. Mille, Dijon, 17 71, m-8

— Piccis analytique du liaite geneial des giamset de la moutuie pai économie Par.) Piault, 1779, m-S

— * Pimcipm* (de) egetatioms et agucultuioeetdecausistiiplicisculturoeinBuigtmdiâ, disquisitio physica Dnione et Parlsus, 1769, 18

Cette Disse] tation a Uc Uaduitt en fnnrais pai lo fici e de 1 Jtiteui sous eu titie Des p mapes dt. la Ftgei mon et de l Jgiicu ! ire, cl împnmee 1 la fin du. second vol. des Variétés littéraires de’D’Orbessan, Barb,

— liaite de la connaissance genciale des grains etde 1 imoutuiepai économie. Dijon, 1775, 3NO1 m-8, nouv. edit Dijon, 1780, 2 ol m-8 f