Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/263

Cette page n’a pas encore été corrigée


’BAY.,’BAZ ’"',  : .. a3r

à Genève en II5, intitula la sienne, troisième édit., au lieiide IVe, que par le fait elle devait porter.

— Le même, Nouv. édit. (YIe édit.)’j avec dés Remarques critiqués de L.-J. LECLERC. Trévoux, 1734, 4 vol. in-folio.

’ « Cette édit. n’est qu’une réimpression de celle de « Ï73O : clic a été très décriée, c’est à tort toutefois,

« dit M. Beuchot. De ce qu’elle 0 été faite à Trévoux,

v où. s’imprimait le Journal des Jésuites, on a con« clu que les révérends pères y avaient mis la main, « et.qu’îls avaient mutilé l’ouvrage ; éependanlje n’y « ni aperçu aucun retranchement. Imprimée en plus « gros caractères que les autres, elle fatigue moins « la vue : c’est déjà quelque chose., Mais un avan« -tage très-grand de celle édit., ce sont les rem. çriti« ques de l’abbé Leclcrc. Ces remarques sentent trop « souvent la robe que portait leur auteur ; maïs elles

« ne sont pas à dédaigner,’et suffisent, selon moi,

« pour faire préférer cette édition dé 1734 à’toutes K les autres du même format. ».,

—Leinênie. YIHe édit., avec la Yie de l’auteur, par DESÏIA.T ; ZEA.XSX. Amsterdam, T740, 4 vol. iù-foî., 48 a 72 fr.

« Celte édit., dit M. Beuchot, dans son discours « ’préliminaire de la onzième édit. de ce Dictionnaire, « la huitième par le fuît, est intitulée cinquième, « pareequ’ori n’a pas fait entrer en ligne de compte « les éditions exécutées hors de la Hollande. Elle est « très-vantée,’et peut-être l’est-elle trop ; car ce « n’est qu’une copie de l’édition de ty3a, sur laquelle « elle a été faite le plus souvent jour par jour et sans « ’aucun travail préparatoire ; c’est du moins ce que « semble indiquer la répétition des même fautes. » 1, Ce§ quatre éditions ont été plus recherchées des savants qu’elles ne doivent l’être depuis la publication de la suivante. „’-..

—Le même, Nouv. édit. (XIe), augm. de notes extraites de Chaufépié, Jbly, LaMonnoie, Leduchat, L.-J.Leclerc, Prosp. Marchand, etc. (publ. par M. BiitrciroT). Paris, Desoër, i820-iS2î, ïG vol. in-8, 144 fr » 5 pap. coquille, 224 fr.’;’et pap. vélin, 288.fr.

Édition qui joint à l’avantage d’un format plus commode que toutes celles qui l’ont, précédée, celui de renfermer— d’i m perlantes additions. Le Discours préliminaire, imprimé avec le 16e vol. » mais, destiné. à être placé, en tête du premier » ’est une excellente notice bibliographique sur les éditions du Diction-, naire de Bayle.’'. La première édition de ce Dictionnaire parut en 1697, 4 part, en 2 vol. in-fol. Nous n’avons pas cru .devoir citer toutes celles qui ont été faites depuis : nous nous sommes borné à indiquer les quatre éditions les plus estimées. Nous renvoyons les personnes qui voudront connaître les différences caractéristiques des onze éditions existantes, nu Discours prclimi* naire de M. Beuchot.

— Extrait du Dictionnaire historique et critique, divisé en deux volumes, avec une préface (par FRÉDÉRIC II, publ. par les soins de THIÉBAULT). Berlin, Ck.-Frédér. Foss, 1767, 2 vol. in-8, io fr.— Nouv. édit, , augm. Amsterdam, 1780, 2 vol.in-8. -r—Lettrés choisies y publiées sur les originaux, avec des Remarques (par Prosp. MARCHAND). Rotterdam, 1714 ? ou Amsterdam,

1729, 3 vol. ; in-12. : ’;

—Lettres (nouv.), précédées d’une Apologie

de M. Bayle, ou Lettre d’un sceptique

(de MONIER) contre, TExamen du pyrrho nisme de Grpusaz. La Baye, J. Van-Duren,

1739, 2 vol. in-12.

Cès lettres ont été imprimées avec beaucoup de

négligence.

— Pensées diverses, écrites à un docteur de Sorbonnè, à l’occasion de la comète qui parut an mois de décembre 1680. Ve édit. Rotterdam, Leers {Trévoux’), 1721, 4 vol. în-12…....’/..’,’,

’. La première édition pàruf de i683 à 1705. —*Réponse aux Questions d’un Provincial. Rottej-dani, Leers, 1704, 5 vol. in-12. —Œnvres (ses) diverses (contenant 1 tout ce qu’il a publié en philosophie, en critique, en histoire et en Hitérature ; recueillies par DESMAIZEAUX). La Raye, — Riisson, 1727-31, 4 vol. iurfol., 3o à 36 fr.yeten gr, pap., 48 à 60 fr.—La Haye {Trévoux), 1737, 4 v°ï— in-fol.

L’édition de T737 est moins estimée que l’autre.

Bayle est encore auteur de plusieurs ouvrages dont la publication est antérieure au dix-huitième siècle ;’ il a en part au Mercure historique et politique (16S6 et ann. suiv.),’aux Nouvelles de la République des lettres (i6S4’—1718) ; il a donné une nouvelle édit. des Reinài’ques critiques sur la nouvelle édition (de 1704) du Dictionnairehislorique de Morérî (de l’abbé Tricaud et duP. Alex.Gaudin), (1706), et la secondeédition de Naudeana et Patiniana, ou Singularités remarquables, etc., de LANCELOT (1706).

BAYLEY. : Traité théorique et pratique sur le chauffage des serres et des habitations, au moyen d’appareils à vapeur. Trad, de Tangl. de M. Bayley, et du holl. de M. G. Moïl. Paris, Audot, 1, 826, in-S avec 4 planches, dont une coloriée, 5 fr.

BAYON (A.). Enchiridium, seu prima elementa Jui’is civilîs Romani secundùm prdiuemlnstitntionuin Justiniani, eroteinaticè exposita.Yide RICHOND (A.)..

BAYÔUD (Mnie J.), née Mètuel, portière.’

-i-*Géliné, ou la Fleur dès Champs, par l’auteur de Fidéliai Paris, Masson, 1S23, 2 vol. in-12, 5 fr.

—7 Fi délia, ou le Yoile noir. Paris, Guillanme et com., 1822, 2 vol. in-ia 5 fr.

’BAZAINE (P.-D.), — ingénieur français, actuellement colouel du corps russe des ingénieurs de ponts et chaussées.

— Cours de Géométrie pratique appliquée à la mesure des objets de commerce assujétïs au calcul métrique. Paris, F, Didoty 1807, inrS avec fig., 6 fr.’

— Cours de Stéréométrie appliquée au jaugeage. assujéti au système "métrique. : Paris, le même, 1 So, 6, in*S, fig., 4 fr. 5o c.