Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/262

Cette page n’a pas encore été corrigée


a3o. BAY BAY

et’sous-bîbliothécaire de la même faculté, médecin du dispensaire —de la société philantropïque, anc. médecin attaché à la maison royale de Chareuton, membre de l’Athénée de médecine, etc., etc. ; né au Véniel (Basses-Alpes), le 33 janvier 1799.

— An herpelis curatîo speciïica ? dissertatio adaggregalionem.flWV, iS23, in-4 — An variai orgauorum degenerationes ah nnâ et eàdeiu causa pendent ? thèses. Parisiisj 1B26, in-4.’

Deux thèses soutenues par l’auteur dans ïe concours pour les places de professeur agrège.

— Doctrine (nouv.) des maladies mentales. Paris et Montpellier, Gabon et cornp, , i825, hr. in-8, t fr. a5 c

—Manuel d’Anatouiie descriptive, ou Description succincte de tous les organes de l’homme. IIIe édit. Paris et Montpellier, Gabon et comp, , 1S26, in-18, 6 fr,

La première édit. parut en i8 ?.3, sous le titre de Petit Manuel, etc., que portait aussi la seconde,

— Manuel d’Anatomie générale, ou Description succincte des tissus primitifs et des systèmes organiques de l’homme. Paris et Montpellier, les mêmes, i8îi5, in-18.

Avec M. H. llollard, médecin.

Le nom du docteur Bayic est imprimé en premier sur le frontispice de ce petit volume, comme pour indiquer qu’il a eu la plus grande pnrt à sa rédaction ; nous n’avons pas été peu surpris alors de lire à la fm de l’introduction, ce qui suit : « Nous « ne terminerons pas sans faire connaître au lecteur « que cet ouvrage, auquel nous nous étions nroposéde a coopérer l’un et Vautre, est presque en totalité du « travail de M. Holînrd, la santé de M.. Bayle ne « lui ayant permis d’y prendre qu’une très-faible « part ».

— Notice historique sur la vie et les ouvrages de M. Laennec. (Extrait de la Revue médicale). Paris, 1826, in-8.

—Recherches sur l’Arachnitîs chronique, la Gastrtïe et la Gastro-entérite chroniques et la Goutté, considérées comme causes de l’aliénation mentale. Paris, Gabon e£comp.9 1S22, hr. in-4, 3 &

— Traité des maladies du cerveau et de ses membranes. Tom. icr. Maladies mentales. Paris t les mêmes, 1826, 10-8, 7 fr.

Deux’antres volumes qui seront publiés bientôt, traiteront des autres affections du cerveau : comme chaque volume est relatif à des maladies indépendantes les unes des autres, on pourra se procurer le premier volume ou les deux derniers séparément.

Ce médecin a été pendant plusieurs années l’un des rédacteurs de « la’Bibliothèque médicale, dans laquelle on trouve de lui plusieurs Mémoires et Dissertations, entre autres les suivants : i° Observation d’arterite, suivie de réflexions (tom, LXXIII) ; a° Observations aVanévrismcs de Paorle méconnus pendant la vie (tom. LXXY), et dans la Nouvelle Bibliothèque médicale ;. 3° Observation de canctr avec ramçllisscmçnt du cerveau {lom. l*r) : plus tard il a été l’un des fondateurs du journal de médecine intitulé : Revue mé dicale, vv Journal de clinique de VHôtel-Dieu et de la Charité de Taris, dont îl est maintenant l’un des rédacteurs principaux ; il a inséré dans ce dernier recueil les Mémoires suivants : 4° Mémoire sur l’existence déjà paralysie du même côté que la lésion cérébrale qui l’occasionne (tom. Itr, igz4) 5° conjointement avec M. Àndral : Mémoire sur le cancer du cœur (id, , id.) ; 6° Mêmoiic sur qudques points de la physiologie et de lp pathologie du système nerveux (toin.II, id.) ; 7° Mémoire sur ta goutta animale (id.t id,) ; S0 Observation de rupture du cœur (tom. III, id.) ; ç, ° Tableau des maladies observées dans tes salles de clinique de la Charité, pendant le sec. trimestre de i8 ? 4 (tom. IV, id.) ; io° Mémoire sur les illusions des sens chez les aliénés (tom. 1er, 1826) ; 11° Mémoire sur ta fièvre putride (tom. II, 1826) ; i2° enfin l’on doit au docteur Bayle l’article l’hrénésic de.’Encyclopédie méthodique

BAYLE (Fr.), savant médecin, né à St.Bertrand de Connûmes (Haute-Garonne), en 162a, mort à Toulouse, professeur de l’Université de cette ville, le 24 septembre

I709—.

— Opéra omnia. Totosoe, 1700 et 3701, 4 vol. iu-8.

C’est un recueil de tous les opuscules publiés par Bayle, de 1669 n 1700.

BAYLE (G.-L ;), doct. en médecine, né au Yeruet (en Provence), le 18 août 1774, mort le 11 mai 1S16.

— Considérations sur la Nosologie, la Médecine d’observation et la Médecine pratiquè7suivies de l’Histoire d’une maladie gangreneuse non décrite jusqu’à ce jour. Paris, 1802, in-8.

—Recherches sur la Phthisïe pulmonaire.’ Pans, Gabon et comp. 1810, in-S, G fr.

Outre ces deux écrits, Bayle est encore auteur de plusieurs Mémoires insérés dans le Journal de médecine de MM. Corvisart et Leroux ; i° Dans le toin. Y : Remarques sur les corps fibreux qui se développent dans les parois de la matrice ; Remarques sur la structure de t’estomac, affecté de squirre simple ou ulcère j Remarques sur les ulcères de la matrice ; Notice sur les maladies qui régnent à 23aris depuis le mois de janvier ; ?.° dans le tom. YI Î Remarques sur les tubercules ; 3° dans ïe tom. IX : Remarques sur l’induration blanche des organes ; 4° dans le tom. X : Remarques sur la dégénérescence tuberculeuse enkystée du tissu des organes ; 5° dans le tom. Xl : Observations sur une fièvre intermittente, d’abord irrégulière, puis quarte adjnamique ; 6° enfin, dans le Nouveau Journal de Médecine, un Mémoire (laissé imparfait par l’auteur) sur l’angine oedémateuse ou oedème de la glotte. Le doct. Bayle a fourni au Dic. tîonnaïre des Sciences médicales les articles Anatomic . pathologique, GBdbmc de la glotte, et Cancer.

II a laissé en manuscrit un Traité des maladies cancéreuses, 3 vol. in-S 0, que son neveu est dans l’intention de publier prochainement.

I5AYLE (P.), né au Cariât, dans le comté de Fois, le iS novembre 1647 ? mort le 28 septembre 1706. T— Dictionnaire historique et critique. ÏHC édit., revue, corrigée et augmentée par l’auteur (publ. avec des Remarques, par Prosp, MÀRÇHA.KD). Rotterdam, Mich. ito/im/1720, 4 vol.in-fol., 72 à 96 fr. Micb. lîobm, ne comptant pour rien une édit. faîte