Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/251

Cette page n’a pas encore été corrigée


BAU BAU, 219

Baudelot-Dairval a rédigé le premier Voyage de ~Paul Lucas : il est auteur de plusieurs autres ouvragés dont la publication est antérieure au : dix-huitièine siècle, et qui n’ont poiut été réimprimés,’et d’un Mémoire inséré dans le toin. II du Recueil de l’Académie des inscriptions, intitulé : Explication d’un passage àe Trelcllius Pollio. 1717.

BAUDÈON (de). Mémoires pour servir à l’histoire de l’année dernière. Strasbourg, 1786, in-12.

BAUDET.-LAFARGE (J.). Observations

sur les moyens d’améliorer les races de bœufs dans le département du Puy-deDôme, etc. dermont, irnpr. d’Âug. Veysset, 1826, in-8 de 28 pag..,.

BAUDIN (Al.-L.). Bucoliques (les), trad. en vers français. Voy. VIRGILE..,

— France (la) régénérée, poème civique. 1791, in-4.

BAUDIN (J. Marc.) ; Muse (la) fugitive, ou le Charadiste breton. Nantes, impr. de Fict. Mangin fus, 1824, petit in-S.

BAUDIN (P.-Ch.-L.), membre de, l’Institut, néâ Sedan, le 18 octobre 1748, mort le 17 octobre 1799.

— Anecdotes et Réflexions générales sur la Constitution. Paris, an in (1794), in-S.

— Éclaircissements sur l’article CCCLV de la Constitution, et sur la liberté de la presse. Paris, 1795, in-8.

P.-Cli.-L. Baudiu a eu part au journal de Louvcl, appelé la Sentinelle, et au Journal des Savants de 1797. On a encore de lui plusieurs Rapports’faits à la Convention et aux assemblées, et les vMéuioires suivants, insérés dans le Recueil de l’Institut, partie des sciences morales et politiques : Le VEsprit de faction considéré par rapport à son influence sur les différents gouvernements, (Toin. Ier, 1798)Î Ses clubs, et de’leurs rapports avec l’organisation sociale lia"., id.) ; De’l’Origine de la loi, de sa définition, de ses différentes espèces, et du slyle.qui.lui convient (Tom. II, 1799) ; Happons {deux) faits au jiorn’de la commission chargée d’examiner, quelle pari F Institut doit prendre aux funérailles de ses membres : sur l’état actuel des, lieux de sépulture, de la commune de Paris {id., , id.) i De l’Ostracisme (Tom, III, 1S01).’’

BAUDISSON (l’abbé). Essai sur l’union du Christianisme avec la Philosophie. Paris,. Berton, 1787, in-12.,

BAUDOIN., Voy..BAunoniK.

BAUDORY (le P. Jos.), jésuite, lié à Vannes, le 16 février, 1710, mort à Paris., le /, mai 179 ’— Œuvres (ses) diverses. Paris, M. Bordëlet, 1750, ou Paris, A. Delalain, 1809, in-12, 2 fr. 75 c.

Co.voj. contient : .Viris in artésuâ prjcecUéntibus succederç, quam sit. opernsum. Ôratio. —rParisiis proviochc, Provinciis Parisii quantum debcani. Oratio.— De, Rcditu régis gratùlalio. — Do ndvis sy.su jnatutn invpntpribus quid scnlieodum. Oratio, , : —

Plaidoyer 6ur quatre défauts delà jeunesse : Plaidoyer sur les divers talents de l’esprit. — Plaidoyer sur le meritedés différentes sortes de services militaires.— S. liudoviçus in vinculis, tragedià—Ode au roi sur sa convalescence.

BAUDOT (Franc.), maître des comptes à Dijon, sa patrie, maire de cette ville, où il est mort le 4 avril 1711, âgé de 73 ans.

— * Lettre en formé de dissertation sur l’ancienneté de la ville d’Autun ou JBi-r brade. Dijon, Bepajre, 171 o, in-12.

— * Lettre sur l’origine de. la ville de Dijon. Dijàn, le même, 1710, in-12.

Ces deux lettres ont été réunies depuis, et— publ. souscetitre : lettres.en forme de dissertation sur l’ancienneté de la ville d’Autun et sur l’origine de celle de Dijon. Dijon, Rep’ayre, 1711, in-12.

’, ’’ C. Ni A—n.

BAUDOT(J.-F.). Traite méthodique sur l’accomplissement des formalités hypothécaires. Paris, Henry ; 1S24, in-8 ; 6 fr.

BAUDOT (P.-L.), anc-conseiller du roi, substitut du procureur-général au parlement de Dijon., ; puis avocat au parlement de Paris, membre du conseil — général du ’département de là Çôte-d’Or, président du’ canton de. Seurre ; membre de l’Académie de Dijon, du 1 Musée de Paris, associé correspondant, dé l’Académie de Besançon et delAcàdémie cellique ; né à Dijon, le 21 février 1.760, mort à sa maison de campa— — gne de Pagny : lé-Cbâleaù (Côtë-d’Or), le 4 mars 1816.

— ; * Dialogue aux Ghamps-ÉIysées j pour servir de suite à l’éloge.de M. Devoge. i ? esançoh, impride Ve. Couché,. 1813, in-8 de 24 pag.

’—— * Eloge historique de M. l’abbé Boulle7 raier, garde de la Bibliothèque de Dijon, Dijon, -veuve Frantin, an xu (tSo3), in-8v

— * Extrait d’un Mémoire sur une meule antique trouvée à Malain (.Cq.te-d’Or,), etc. (Besancon, 1810), in-S

— * Lettre à’M. Çl.-Xay. Girault, jurisconsulte, au sujet de la notice historique sur lès aïeux de Jàcq.-Bénigue Bossuet, et, s, a pairie d’origine. Dijon, Frantin, iSoS, in-8.. « ’ »

—Lettre à M. Girault, pour servir de.supplément à’ses Essais historiques et biographiques sur Dijon. Dijon, Frantin, i8i5, in-12.’.. ; ., : .,.

— * Lettre à M.Millin, etc., pour servir .de suite, aux. Observations sur unemouT naie impériale du xnr siècle. Dijon, 1S10, in-S.. ; « . : ».’

..Les Observations ont été imprimées dans le.Maga, sin encyclopédique, ann.tSoS.

— * Lettre d’un voyageur étrapgcr, au