Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/191

Cette page n’a pas encore été corrigée


’ .’ « '.. : : .’, : —1ÎAI ;… » ’.’V-A’EAJ’.V.’'..’i5o

. Indépendamment de tous ces ouvrages de Bailly. le Recueil dc l’Académie des sciences renferme encore de lui les mémoires suivants, qui y ont été insérés de 1763 à 1784 — —Mémoire sur les époques des mouvements de la lune sur la fin du siècle passé (ann. 1763). : —Mémoires (trois) sur la théorie îles satellites de Jupiter (i’J.).—Mémoire sur la comète-de 176a (id. ji,.— Mémoire sur l’éclipsé du soleil duer avril .1764 (ann, 1764)— Observations astronomiques faites conjointement avec S. E.’Mgr* 1° cardinal de Luyries » à Noslon, maison de plaisance des wche véqués de Sens (id.) — Mémoire sur la longitude

, de PblHug (/id.).’—Observations faites aux galeries

du Louvre* depuis 1760. jusqu’en 1764 (ami. 1765).

—Mémoire sur la cause de la variation de Tincli . naisonde l’orbite du second satellite de Jupiter (id.).

— Mémoire sur le mouvement des nœuds et sur la variation de l’inclinaison des satellites de Jupiter (ann. 17C6.). — Observation de l’opposition de Jupiter au soleil, de cette année 1768 (arin. 1.76S). .— Recherche de L’équation’du centre de Jupiter, et de quelques autres éléments de la théorie dé cette planète (id.). — Mém. sur.la théorie delà comète de 1759 (dans le Jtoin. V des Savants étr.,’, 1768).

— Observation-du passage de Vénus sui* le soleil, le 3 juin 1769 ; et de l’éclipsé du soleil du

4 j « in de la même année, faite au. cabinet de physique du roi, à Passy.(ann. 17G9). — Mémoires sur les inégalités de la lumière des satellites de Jupiter, sur la mesuré de leur diamètre, et sur lin moyen aussi simple que commode de rendre les observations comparables, en remédiant à la différence des vues et des lunettes. ( ann. 1771)4 —Mémoire sur la diminution de la longueur de l’année (ann. 1773).—— Observations de ï’éclipse de lune du 3o septembre 1773 —, avec l’observation d’un phénomène relatif à la disparutioh de l’anneau. deSaiurne. (ann. 1773). — Observations de l’éclipsé totaledc la luné du 3o juillet 1776. — Exposé des expériences qui ont été faîtes’pour l’examen du magnétisme animal » en commun.avec MM.’Franklin,.Leroy » de liory et Lavoïsier (ann. 17S4), "- On a encore de’J.’-'S. Bailly « n Calcul des pertubations des Planètes, et dans leConservaleur de N.-François de Neufcbàtcau, un Rapport secret sur le Mes-. niérismc, —..’.-.’

Les Anecdotes inédites, publiées en 1801, in-S, contiennent une conversation de Louis XVI y avec Bailly, qui est apocryphe.Biogr. univ. 1

s BAILLY (L.)j docr. en’théologie,’.né à Bligny {Gotè d’Or), en i73o, nibrten i3p8v

— * Immortalité (de Y) de l’anie, ou Essai snr l’excellence de l’homme. Dijon, Bidault, 178-1, in-12.,

— Principes de la foi, catholique. En Suisse. —Theoïogîa dogmatica. et moraïîs, ad usura sèminariorain. Nova edit., accuratiùs ernehdata et aucta dissértatione de Miraculis. Ludg. et Paris., Rusand, 1824,

5 vol. iu-12. — Edit. noya, cui nota » adduntur àraplisshùpe. Wesuntionë et Parisiis, Gaultier frères, x 8 a 4, sive 1S 2 6, 8 vol.in-12.

La première édition est de 1789 : on en fit à Lyon une seconde adaptée à la discipline’établie par le .nouveau concordat, —i8o4 8’vol.’1 in-12, qui fut réimpr. à Paris. ; ?’,’

he toutes les; réimpressions, de la Théologie de Bailly, — celles de Lyon sont préférables : on y ajoute le vol. suivant : ;

’Annotalioues et tabulic ad thëolbgiam’L. Bailly, continentes : i°Appendicem denotisEcclésia ; ; 2°Documentà codicis civilisdisposilionibus accommodata.

ex. institutionibus theologicîs ad, usmn semïnarii Coenoraanensïs exeerpta, cum permissu auctoris ; 3° Tabulam analytîcam tractatùura qui in unoquoque theologîai Bailly voluimne : continentur. Lugd. et Paris., llusand, ti823 a in-12..

—Tractatus de Ecclesiâ Christï, ad usum seminariornm..IH : » edit.ZΣVeo « e, E+Bidault, I7§5, 2 vol.in-ia.,

—Xractatus de verà Religion e, ad usutn seminariorum.YIaedit.Diyionc, JE, Bidault, ’xj8$9 2 vol.iu-x2.

BALLLÏY (T. D.). Observations sur les manufactures de draps. iSoG, in-S.

BAILLY-BRIET.* Comté (le) de Montbelliardagrandi, etc. Besancon, ijStyiïi-S*

BAILLY DE MOKTARA : N(P ;)5 doctenr de Sorbonue, mort à Orléans/ sa patrie, en

  • W5i’ : —.V,’%. ’.i.’v.’i

— * Propriétés (les) et les vertus du cassis, avec des remèdes pour/ guérir la goutte. ; Sec. édit. Orléans, Mouzeàu, 1, 7499111-12.

BAILLY DU IIOLLET. Voyez Dtmor.Lfcr (le marq.).

BAISSÏE (l’abbé), ancien professeur de théologie.

— * Esprit de la Franc-Maçonnerie dévoilé relativement au.danger qu’elle renferme, etc., par Feu, M. l’ahhé B***. Sec. édit. Monipel, Seguin, iSi6, m-8, i fr.2$c. —

La première édit. est de I8I5.

— Principes sur l’usure pour l’instruction des fidèles ; Montpellier,..,., in-8.

BÀJOLEÏ. Méthode (vraie) d’enseigner à lire par l’épèUationv 1762, in-12.

BAXON, chirurgien français des xvnie et sixc siècles.,

— Mémoires pour servira l’histoire naturelle de Çayenne et de la Guiané française Parisj Grange’, 1777-78, 2 vol. in-8 avec figures.

On trouve dans ces Mémoires une description de îa’maladîe nommée par l’auteur mal rouge de Cayenne, qui paraît être là lèpre rouge des Arabes. .,’.— Biogr. mêd.

BAJOT, sous-commissaire de la marine, et chef de bureau des lois an ministère de la marine iet des coloniesné àParis, en

I.77jf- : , « ’. : ; ; ; : ?.’ »

—— Éloge du jeu de Paume, poème. Paris, iSoéyin-S.’'.’ « ’'. ;’. » ’.' ; ’.'— ’ /

—— Eloge de la Paume et dé ses avantages

soiis ie rapport de la santé et du développement des facultésphysiques.Paris, Ba." ckelier, 1820, iu-8, i.fr. 75 c. : —Quel est le genre, d’éducation le plas propre à former nn administrateur ? Jusqu’à quel point lés sciences et les lettres,