Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/188

Cette page n’a pas encore été corrigée


ï56 BAI BAI

— Sur les finances et sur les factions considérées comme cause du discrédit actuel et de la misère du peuple. Par., 1799, in-8.

— Sur les Royalistes de M. de Chateaubriand. Paris, A. Bailleul ; Delaunay ; etc., 1S1S, in-S, 1 fr.

— Traité du commerce des fonds publics, à propos de l’affaire de MM. Perdonnet et Forbui-Janson. Paris, Renard, xSa.3, in-8, 2 fr. 5o c.

Ce publicïste fut un des principaux rédacteurs de l’ancien Journal du Commerce, dès son origine ; depuis sa suppression, il 0 travaillé a » Constitutionnel.

BAILLEUX (Ant.). Méthode raisonnée pour apprendre à jouer du violon, etc. 1798, in-12.

— Solfèges pour apprendre facilement la musique vocale et instrumentale. 1784, in-4.

, Bailleur a été l’éditeur àeVHarmonicpratiguc, etc., dc Itoussïer (1777, in-S).

BAILLIE (Math.). _4natomie pathologique des organes les plus importants du

corps humain, trad. de l’angl., par GIIERBOIS. Paris, Crochard, I8I5, in-8, 6 fr.

Il existait déjà nne traduction moins estimée de cet ouvrage, par FERRAI..Paris, Samson, an xi (i8o3), in-8, 5fr.,

BAILLON.’(B : — J.). Méthode (nouv.) de guitare, selon le système des meilleurs auteurs. 1781, in-S.

BAILLON (Emm.), naturaliste, membre correspondant dn muséum d’histoire naturelle et de plusieurs autres sociétés savantes ; mort à Abbeville, sa patrie, en i8o3.

— Observations sur les sables mouvants qui couvrent les côtes du département du Pas-de-Calais, et le moyen de s’opposer à leur invasion. 1791, in-4.

— Quelles sont, les causes du dépérissement des bois ? Quels sont les moyens dV. remédier ? 1791, in-4 Ce naturaliste a fourni d’amples matériaux à l’uistoire naturelle’, particulièrement à roi’nilbologie. Son nom ; fréquemment cité dans les ouvrages de l’immortel Bufïon, prouvc.coinbicn ce savant naturaliste estimait le génie observateur de Bâillon. Des nombreux Mémoires qu’il a donnés sur les oiseaux, celui sur le Bernacbe est un des plus intéressants. . itfag. enejel., oe flun., tom. 3.

BAILLOT. Manuel (nouv.) du teinturier, ou —Guide pratique des apprentis et des ouvriers dans l’art de la teinture, etc. ; suivi du Manuel de l’art du leinturier-dégraisseur (extrait d’un ouvrage encore inédit), par L. SKB. LEKORMAKD. Paris, Bachelier, iSrg, in-12, 3 fr.

BAILLOT (Den.), anc. conservateur de îa Bibliothèque de Versailles.

— Dialogue entre François I"r, Louis XI ; Charles VII et Louis XII, sur le nouveau concordat ; avec les preuves et les éclaircissements. Paris, tocard, i8i8, in-8, 2 fr. —* Enfant (1’) du. mardi-gras. Paris, Locard, an x (1802), in-12, fig.

—Heureux (1’) jour, ou les cinq mariages, opéra-comique en 1 acte. Par., 1S18, in-8. Joué à Versailles.

— Lihertés (des) de l’église gallicane, ou la France orthodoxe ; extrait des meilleurs écrits qui ont paru sur cette matière jusqu’à ce jour. Paris, Barrais, 1817, in-8, 2 fr. 5o c.

— Ode sur la paix de Tilsitt. Paris, 1807, in-8.

T). Baillot a été l’éditeur : ’i** des Opinions prononcées dans le grand conseil deFribourg, le 16 janvier 1S17 et le ifî septembre 1818, au sujet dc l’admission des liguoriens et des jésuites, par P. de LAR-DERSET.Paris, 1S10, in-S ; 2°dela Gymnastique élémentaire, de Clias, à laquelle il a ajouté des Considérations générales. Paris, 1S19, in , 8, voyez CLIAS —. il est aussi l’un des rédacteurs de la Revue encyclopédique.

BAILLOT (Et. Cath.), anc. jurisconsulte, né à Evry-snr-Aube, en Champagne, en 17 58, mort dans cette ville, le 15 avril 1825. —*Satii-es de Juvénal, trad. en ft-auç. Voy,

JUVÉKAIV

.. Baillot a laisse en manuscrit des Recherches sur l’Histoire dc la Cliampagne, où il s’est occupé particulièrement des généalogies des familles de ce pays. A. M—1.

BAILLOT (P.), profess. de violon du Conservatoire, né à Passy, près Paris, en

I"0’.. ’..

—— Méthode de violon, par BAILLOT, RODE

et rvitECTZER, rédigée par BAILLOT. Paris,

iSo3, iu-4.’

— * Recueil de pièces à opposer à divers libelles dirigés contre le Conservatoire de musique. Paris, iSo3, in-4 BAILLOT (P.), de Dijon. Récit de la bataille de Marathon. Paris, 1792, in-8.

BAILLOT DE SAINT-MARTIN. Art (!’) du cultivateur et du fabricant de tabac, contenant l’origine el la culture du tahab, les différentes manières de le composer, soit pour la carotte, la poudre et la pipe, au goût des différents pays ; et moyen de tirer un parti avantageux des caboches et côtes de Hollande et de Virginie. Paris, Bachelier, 1810, in-8, 2 fr. — Art (T) raisonné dn cnltivatenr et du fabricant de tabac. Paris, Pichard, 1822, in-8, 2 fr. 5o-c.

— Cours d’éloquence et de littérature comparées. IIIe édit. j augmentée d’un Choix sévère de nouvelles Leçons françaises, en