Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/183

Cette page n’a pas encore été corrigée


BAG’*.’. BAG, 5r

Voyage /entrepris en 17 84 dans la partie dû la Russie quiai’oisinc le Caucase. On trouve ce morceau dans un vol.anon. intitulé : ’Mémoireshistoriques et géographiques sur les pays situés entre la mer Noire et la iner Caspienne. Paris, Jnnsen, 1799, in-4.

BÀGARD (CU.), docteur en médecine, né à Nancy, le 2 janvier 1696, mort en cette ville, le 7 décembre’17 7 2.

— Discours sur l’histoire de la thériaqne. Nancy, "1.755, în-8.

— Dispensatorium pharinaccutico-chhnicum. Nancei, 17 71, in-fol. -7—Eaux (sur les) minérales de Nancy. Nancy, 1763, ïn-8.

— Explication d’un passage d’Hïppocrate, touchant les Scythes qui deviennent eunuques. Nancy, 17G1, in-S.

— Histoire de la thériaqne, avec le poè’me. d’Andromaque sur la thériaque. Nancy, 1725, in-4.

— Mémoires sur les eaux de Contrexeville, , en Lorraine. Nancy, 1760, in-4-..

—Piuaxniateriei medicinaîis, sjve Selectus tnedieainentorum ofiiciualium, simplicium et composïtorum galenicoruin et chimicorura. Nanceî, 1771, in-8.

— Questio med. an vomitus foeculenlns iu passione ilîacaab antiperistaltico intestinorura. inotu. Monspclliensts, 17 i 5, in-4 —

—* Recherches et Observations sur la durée de la vie de l’homme. Irc Partie. Nancy, .Antoine, 1754* in-S.

La seconde partie de ces Recherches, traduites en partie de Bacon,. n’a point été publiée.

—Utero (de) duplici in foeihiuà viso cuui vestigiis foeconditatis in utroque utero. Nancy, 1708, in-4 »

Cette observation d’un fait peu commun mérite d’être consultée.’'’

liloy attribue à ce médecin les ouvragés suivants : Dissertation sur la cause physique dus tremblements dc terre, et les épidémies qui’ « occasionnent (1776) ; Dissertation sur l’inoculation de la petite-vérole ; Mémoires sur les macrobies et les centenaires i Observations médicales.. Bîogr. med.

BAGE (Rob.), romancier anglais dn atvint* siècle.

— Anna Belïa, ou les Dunes de Barbara, trad. par GEIFFET DE LA. BAUME. Paris, 1S10, 4 vol. în-i2t

Le traducteur a donné ce i-oman comme étant de Mackensîe.

— Belle (la) Syrienne, par l’auteur de , Monuthènêth. Paris, Briand, 17S8, 2 vol. in-ta.

.Rob. lîageest encore autour 8e plusieurs romans, . qui,’d'après là’.Biographie univi et port, des Contemporains, auraient été traduits en frauçais, ce dont nous doutons. —_.

BÀGET(J), chirurgien. Elementaphy siologite juxta seleetiora expérimenta. Œnevoe, 174.9, ih-S.

—Lettre pour la défense et la conservation des parties les plus essentielles à l’homme et à l’état. Genève, 1 75S, in-ia 1.

— Myologie. Amsterdam, 1736, in-8..

— Ostéûlogïe, premier traité, dans lequel

on considère chaque os par rapport aux

parties quile composent. Paris, 1731, in-12.

Ces deux ouvrages » remarquables par l’exactitude el la clarté), sont encore recherchés.

Réflexions sur uu livre intitulé Observations sur les maladies de l’urètre. Paris, i75o, in-i2.. ’_..,

BAGGESEN. Parthénéide, ou Yoyagé aux Alpes, idylles, trad.de l’allemand (par M. FAITRIET.)..Paris’, Treuttel et Wïtrtz, 1S10, in-12, pap. fin, 3 fr. ; pap. vél., 6 fr.

BAGIEU (Jacq.)/membre de l’Académie de chirurgie.,

— Examen de plusieurs parties de la chirurgie, d*après les faits qui peuvent y avoir rapport. Paris, 1756-37, a vol. in-12.’

— * Lettre de M***, chirurgien de province, à M***, chirurgien à Paris, au sujet de la remarque, pag. 240, de l’édition de Dionis, par M. de Lafayc. Paris, 1746, in-12 ;

Brochure dirigée contre Lafayc et Morand, en faveur de Foubert et de Garangeot.

— * Lettres (deux) d’un chirurgien d’armée, l’une sur plusieurs chapitrés du Traité de la gangrène dc M. Quèsuay ; l’autre sur le Traité des plaies d*armcs à feu de M. Desponts. Paris, 1700, 10-12.

Bagieu a publié l’année suivante une Nouvelle lettre sur plusieurs chapitres du Traité, dc la gangrené t.

in-i ?….. ;…..,……..

Nous avons encore de ce chirurgien mi Mémoire sur cette question ; S’il est plus avantageux d’attendre que la nature, sépare la portion.saillante do l’os, ou de la séparer par une seconde amputation (dans le recueil de l’Académie dé chirurgie, tom. II, pag. 274 }’., JJiogr.mcd.

, BÀGLIYI (Georg.), célèbre médecin italien, né à Ràguse en 1669, mort le 17 juin

I 7° 7".,

— Traité des maladies, trad. par G. D’AÏ GKAK (avec une préface, des remarques et des observations). Paris, rr}5rj, iu-12. —Opera’omnia medico-practica et îinaiomica. Lugduni, 1 7o4j 1710, 1715 vcl 1763, iu-4)fig’7 a 10 fr. — Nov. edii-, mendis inuumeris expurgaJam notîs illustravit, priefatus est, et edid. Ph, PIKET,. Parisiis, 1788, 2 vol— grand in-S, r3 fr..

BAGlTÈRES. Traité des maladies des femmes enceintes, eu couches, et des enfants nouveau-nés, rédigé sur les leçons