Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/179

Cette page n’a pas encore été corrigée


BAC BAC, /.„.

BACHELIER (J.-J.), peintre français, né en 1724, mort en i865. — Conseil(le)defamille, proverbe en 1acte. 1774, in-12…

— Mémoire historique de l’origine et des progrès de la manufacture nationale de porcelaine de France, etc. 179g, in-12.

— Mémoire sur l’éducation des filles. 1790, in-8.

BACHELIER. D’AGES (P.-J.). Nature (delà.) de l’homme, et des moyens de le rendre plus heureux. Sec. édit, Paris, Dcserme, an ix (i8oi), in-8, 2 fr.

La première édition est de 1800.

BACHER (Alex. — And. — Phil. — Fred,), fils du suivant.

—*Conrs de droit public. (IVcédit.) Tom. I et V. Paris, i8o3, 2 vol. in-8.

C’est une réunion des divers écrits du même, publiés de 1796’à 1S00, et qui ont été rcprodnits deux ou trois fois dans cet intervalle ; on y trouve : Opinions écartées par l’évidence, Instituts religieux, Répertoire politique et moral, etc. Dans celle quatrième

’édition, lotis les articles sont placés suivant l’ordre alphabétique. Aucun des essais dc Bâcher n’ayant

été mis en vente, il est très-difficile de se les procurer ; les deux vol. ci-dessus suffisent pour faire connaître le plan de l’ouvrage de Bâcher, qui est un des plus hardis qui aient vu le jour : on lui reproche un style, dur et de fréquentes répétitions. Barb., Examen des Dict. liistor., tom. Ier, pag. 68.

BACHER (Georg.-Fr.), docteur en médecine, né à Blotsheim (ou à Thann, d’après la France littéraire de 1769), dans la HauteAlsace, le 26 octobre 1709, mort le r9 octobre 1807.. :

— Exposition des différents moyens usités dans le traitement des hydropisies. Paris, 1765, in-12.

— Lettre (deuxième) à M. Bouvart, sur les maladies chroniques. 1776, in-8.

—— Observations faites par ordre de la cour, sur les hydropisies et sur les effets des pilules toniques ; précédées d’une lettre. Paris, 176g, in-12. -’"'’ :

— Précis de la méthode d’administrer les pilules toniques dans les hydropisies. Paris, 1765, 1767, in-i 2, ou nouv. édit., avec des augmentations. 1771, in-12.

— Recherches sur les maladies chroniques, particulièrement sur les hydropisies et sur les nioyens.de les guérir. Paris, 1772, in-S.

— Traité des incorporations, vertus et propriétésdeseauxminérales.iîar, , i772, in-i2.

. G.-Fr. Bâcher a eu part à l’ancien Journal de médecine : il paraît même l’avoir rédigé.seul depuis janvier 1791 jusqu’en juillet 1793.

BACHERACHT (Aut.), médecin russe du xviii 0 siècle.

— Dissertation pratique sur le scorbut, à

l’usage des chirurgiens de l’armée russe ; trad. de Talieinand par DESUOUT. Reval, 1787, in-8.

— Dissertations hygiéniques sur la conservation des gens de mer, et surtout de la marine impériale russe ; trad. avec des notes, par le même. Saint-Pétcrsb., x 791, in-8.

— Préservatif contre les épidémies des bestiaux, trad. de l’allem. par VŒKZEL. Saint-Pétersbourg, 1783, in-12.

BACHET DE MEZIRIAC. * Amaltheum poeticum, hisloricnm et geographienm, oui proefatio Ant.-Alex. Barbier addicta,’ recens emendavit, plurimisque vocabulis raris ac necessariis auxit, et in brainem meliorem redegit L.-J.-M. CARPEKTIER. Parisiis, A. Johannean, 1822, in-18, 2 fr, La première edi lion est de Vienne, i6a3. : BACHEVILLE (Barth.), né A Trévoux. —Voyage des frères Bacheville en Europe, en Asie et en Afrique. Paris, Béchet, 1822, in-8, 7 fr.

La première édition est de la même année.

BACHSTROM (J.-Fréd.). Art (P) de nager ; ou Invention à l’aide de laquelle on peut toujours se sauver du naufrage, et, eu cas de besoin, faire passer les plus larges rivières à des armées entières. Amsterd, , Zaeh. Châtelain, I’j4i, petit in-S de 70 pag., avec une fig.

BACKEL (Jonas). Veriossiing der évangelischcn Kirche, etc. Strasbourg, Dannbach, 1-82 S,’in-8.

BACKER (Geo).* Dictionnaire des proverbes français, Bruxelles, H. de Backer, 1710, în-8., , :

— * Histoire du Saint-Sacrement de miracle, trad. du flani. Voy. CAFMETER (P.).

Bâcher a donné comme traduction nouvelle de lui, une nouvelle édition de la Vie et des’Aventures de Lazarillc de, Tonnes, par Hurtàdo deMendoza, trad. pav.un anonyme, dès 1678.

BACKKER (Mmc). Souterrain (le), ou

les deux Sœurs. VIe édit. Londres, Dulau et cornp., i8i8, : in-i2.

. Ouvrage moral, a l’usage de la jeunesse. "’BACLER-DALBE (le général LouisAlbert Ghislain, bar. de), ingénieur-géographe du département de la guerre ; né à Saint-Pol (Pas-de-Calais), le 21 octobre 1761, mortà Sèvres, le 12 septembre 1824.

— Carte du théâtre de la guerre, lors des premières campagnes’de : Buonapàrte on Italie. Paris, an xi (1802), 54 feuilles,

’200 fr.

— Macédoine lithographique, ou Suite de souvenirs pittoresques d’Europe. Paris-, _