Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/162

Cette page n’a pas encore été corrigée


i3o AUG AUG

1825, pag. 379) île morceau intitule Sur Martial et sur ses écrits, est un long plagiat de Sénécé, Goujet, etc. (voy— id., pag. 280) ; S0 Mémoires et Correspondance du maréchal dc Câlinât, 18x9, 3 vol. in-S, voy. CÀTIKAT ; 90 Mémoires et Correspondance de Dvplcssis-Mornay, 1S22 et année suiv. ; xo° Con~ seils du trône, donnés par Frédéric II, dit/e Grand, .TS23, in-S ; ii° les Poètes français, depuis le douzième siècle jusqu’à Malherbe, avec’des Notices. : 1824, C vol. in-S.’*

Eufm, on doit à M. Auguis de nouvelles éditions des ouvrages suivants, précédés de notices sur la vie —et les écrits.des auteurs : i° les Œuvres de Sterne, iSx4 v 4 vol, in-8, dans lesquelles l’éditeur a inséré de lui, dit-on, une nouvelle traduction du Voyage sentimental et de plusieurs fragments ; a° Œuvres de madame Coiiin, 1S1S, 12 vol. in-xS ; 3° Œuvres dc Rulhière, 1819, 6 vol. in-8 ; 4° Œuvres’ complètes de Thomas, édition compacte, 1819, 2(voI. in-S. La Notice sur la vie et les ouvrages de Thomas, en tête de ces deux volumes, est composée dc lambeaux de l’Essai sur la vie de Thomas, par’Deleyre. Le libraire, à qui plusieurs souscripteurs vinvent se —plaindre de ce-plagiat, prit le parti de supprimer la notice fournie par M. Auguis, et en fit faire une outre par M. Villenavc. Les exemplaires avec les deux notices sont"à-préférer ? 5° Lettres sur l’Italie, par Dupaty. Paris, Ménard et Desenne, 181g, 2 vol. in-xS. La notice sur l’auteur est copiée . en grande partie de l’Eloge de Dupaty, par Robespierre ; 6° Mémoires du cardinal de Retz, ÏÏS20, G vol. in-S ; 70 Poésies de Malherbe, 1822, in-18. La Notice . sur Malherbe-, entête dc ce vol., est copiée de celle de Sautreau de Marsy, imprimée en 1779, dans le tom..XIII des Annales poétiques ; S0 Maximes de La Rochefoucault, xS23, in-18. La Notice est copiée dans Suard et T*alissot ; 90 Œuvres de Cl. lilarot, JS ?.3, 5 vol. in-x8. La Notice sur la vie et les écrits de Cl. Marot, en 84 pag., est copiée textuellement de celle que Lenglct-Dufresnoy avait mise à la tête de son édition de-Marot-, 1731, G vol. ïn-12 ; c’est aussi à —Lcnglet —Dufresnoy qu’ont été pris la liste des éditions et le Glossaire ; xo° Œuvres complètes de Molihre-, —xSa3, S vol. in-18. La Notice sur Molière est copiée en partie de Peti’lot ; 11° Œuvres de Chamfart, 1824-25, 5 vol. in-8. La Notice historique sur la vie et les écrits de l’auteur est copiée en partie de la Notice sur Chamfort par Ginguené ; 320 Œu%*res de J.-J : Rousseau, avec des éclaircissements et notes historiques. Paris, Dalibon, i8 ?.5 et ann. suiv, , in-8. Les avant-propos ; éclaircissements et noies, sont des plagiats (voy. la Bibliographie de la France, nos5637 et 6655, de 1S24, etnos 10, 762, i63x, etc., clc iSîi) ; i3° Extrait du Moniteur, 1814, 8°.

M. Auguisu, dit-îl, en portefeuille les Dionysiaques de Nonus avec une version latine et un commentaire. Art.’comm, par M. Beuchot.

AUGUSTE, psendon., sous lequel plusieurs auteurs dramatiques ont publié des pièces de. théâtre. Voy. BRISSET, COSTER, CREUZÉ DE LESSERJDAÏÏIEX.

AUGUSTE (leP.), de Saint-Lô, capucin inissionn. Examen’et Réfutation des réflexions sur le prêt de commerce. Vire, Chalmc, et Paris, Moutard, 175, in-S, 1 fr. 5o c.

. ÂUGUSTlN(S.), run des SS. PP. de l’Égl. — Cité (la) de Dieu, traduction nouvelle (par P. LOMBERT),. Nouv. édit. Paris, Mariette, 1701, 2 vol. in-S.—Nouv. édit, , précédée de l’éloge du traducteur (par l’abbé GOUJET) ; Paris, i73GVlt, 7.f4, 4’vol, in-12.

—Nouv. édit., rev. etcorr.pardeuxhomnies de lettres. Bourges, Gille, I8I8, 3 vol.in-8, ï8 fr., et sur pap. vél, 36 fr. La première édition est de 1675.

— Combat (le) du Chrétien, trad. en français avec des notes, par M. de BELZUKCQ, éveque de Marseille. Paris, 1738, in-8.

— Commentaires (les) sur le sermon de Notre-Seigneur sur la montague, trad. en français (par LOMBERT). Paris, D. Mariette, 1701, pet. in-12…

-r— Confessionum librî XIII. Editio accuratè emendata à RONDET. Par., P.-D. Pierre, 1776, 178a, in-iS.—Edit.nova, ad calcem additaî sunt varice lectiones. Par’isiis, Méaui-t gnon junior, iSa4n-32s * &— o c.

— Confessions (les), trad. par AKKAULD DA-SDILLY. Paris, 1761, in-12.

A la suite-de cette traduction on, trouve.le Livre. de la Vie heureuse, trad. du même, par VILLEI-ORT.

— Les mêmes, trad. par CERISIERS. Paris, 1709, in-S.

— Les mêmes (trad. de DUBOIS, de l’Académie française. Nouv. édit., rev. et corr. par A.’ÉGKOTS).Par., L. Janet, 1820, in-S, 7 fr. ; Beihi-Mandar, i8a3, 2 vol. in-12, 6 fr.

Traduction’souvent réimprimée dans le siècle dernier, notamment en 1737, in-S et in-12 ; en 1743, J758, 17G0, in-12.

— Les mêmes, trad. nouv., avec une préface par M. l’abbé UE LA. MEKNAJS, et une notice sur les Manichéens. Paris, impr, de P. Didot {Les âge), 1822, 2 vol. in-32, avec figures, 10 fr.

Edition faisant partie de la Bibliothèque des Dames chrétiennes.

. — Les mêmes Confessions, traduites (par B. MA-UTIN), avec le texte latin. Paris, 17 4 *, ’2 vol. iu-8, ou sans texte, 2 vol. in-12.

— Confessions (les) abrégées, où Ton n’a mis que ce qui —est le plas touchant et le plus à la portée de tout le monde; trad. nouvelle. Paris, Bobustel, 1703, pet. in-12 souvent réimprimé.

Cette traduction, suivant l’extrait du. privilège —, est du P"". On l’a attribuée à l’abbé Trouvé et à "Hersaii. Barb — Correction (de la) et de la grâce, trad. par Ant. AR.KA.un. Paris, 1720, iu-12.

— Doctrinâ (de) christiana et de cathechizanûis rudibas, latine eum gaîlicù. Troyes, Cardon, 1824, 2 vol. in-12, 5 fr.

"On peut se procurer chaque vol— séparément : de Doctrinâ christiana, un vol.’— De Catechîzandis rudibus, un vol.

—.Doctrine chrétienne (les deux livres de , la), trad. par GOIBAUD. Paris, 1701, in-S,