Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/161

Cette page n’a pas encore été corrigée


AUG « T AUG IUQ

réunis dc la rive gauche du Rhin; et-sur M. Tranchât, colonel an corps royal des 5 n géui eu rs— géographe s militaires. Paris, les mêmes9 rSv22, br. in-8, i fr.

On doit encore à A--M. Augôyat un Mémoire, sur la pénétration des projectiles-, inséra dans le Mémorial" de l’officier du génie, n° vu Î une nouv. édition du Mémorial pour la défense des places, —ouvr. posth. ; de Carmontaîgnc (iSzo,), et une autre du Cours., clémenlaii’c de forliUcalion, à l’usage des élèves de J’iicole spéciale militaire (iSa5) .

AUGUIS (P.-R.), homme de lettres, né à Melle (Deux-Sèvres), le 6 octobre 17S6.,

— * Correspondance de Louis XYIII avec le duc de-Fitz-James, le marquis et la marquise de Favrasi et le comte d’Artois, par P.-R. X.-Paris, i8i5, in-S. ;

« M. Auguis a toujours désavoué cet ouvrage "dit la Biographie nouvelle, des. Contemporains,.où l’on a lieu de croire que M, Auguis a fait lui-même l’article qui le concerne, r’. "

—* Examen critique de l’ouvrage intitulé , Lettres critiques de Voltaire 1, adressées à madame la comtesse de Lutzelbourg.(Estr. duMagasin encyclopédique.). Paris, Sajou, 181a, in-8 de 48 pag.

— Génie (do) de la langue française. Par., impr. de Dupont, 1820, in-8.

Tiré à petit nombre, mais extrait du Supplément vu Glossaire de la langue romane, 1820 (voy., RoQUEFOÏIT J, eu tête duquel cet écrit se trouve sous, te titre de Dissertation sur-le* génie, etc. Ce long morceau est copié textuellement du. Tableau annuel de la littérature, par Clément, tom. Ier y pag. 100i3o, 3ij — 343-, tom. II, pag. 17S-IJ5 ; tom. III, ’png. 176 —204.

— Histoire de Catherine II et de Paul Ier. Paris, io*i3, în-8.

Extrait des tom. V et VI de la quatrième édition dc l’Histoire de Russie, par Gh.’Levcsquc. La Biographie nouvelle des Contemporains fait mention d’une Lettre à l’empereur de Russie » au sujet de l’Histoire de Catherine If, 1814, în-fi.

— * Lettres du cit. Zarillo au cit. Millin. (surune inscription grecque).(1802), în-8 de 32 pag.

Attribuées à M. Auguis par la Biographie nouvdh lc$ Contemporains.. (

—Lettre d’un colonel français à uri évêque anglais. Paris, ISI5, in-8.

« Il ne fut tiréqué trente exemplaires de cet ou* « vrage’ : des circonstances-particulières détérmi-. ’. nèrent l’auteur à en arrêter l’impression n dit la Biographie nouvelle des Contemporains.

— * Monument à la gloire, nationale, ou. Recueil de proclamations, rapports.et bulletînsdes armées françaises, depuis le commencement de la guerre de la révolution, « n 179 : 1, jusqu’au mois dc juin I8I5. Yol. iet ?.Paris, Chaumerot, x§tS, iivo.ïn&.

L’ouvrage devait avoir deux autres vol. — Napoléon, la révolution vla famille des Bourbons. Paris, iSi5, ; iu-S « " ;, ;

— Pièces détachées dé Pédït. en, ia vol. in-rS des œuvres de M"le Cottin. Paris, i8i8, , in-iS de près de 3oo |ag. —* Révélations indiscrètes du xvrii siècle, par le cardinal deBerois, Bossuet Cabanis, Getuttï ; Chantpcenetz. Paris, Guitel 1814 (fin 1810), in-zS. * ;

M. Auguis est encore ïiuteur.des morceaux suivants : iw Notice sur les ouvrages : àeJeu M. Mourgcat, membre de la Société roy. des Antiquaires. La Biographie nouvelle des, Coutctnporains, qui.parle de cette notice, ne dit pas où elle a clc imprimée ; 2°’l'Ombre de Robespierre, , fragment épique, un ix. Même remarque que pour, l’art, précédent ; 3° te Nouvel Odyssée.(pièce d’environ 280 vers, iinpr. dans le nouvel Almanach des Muses, ann. 1812) ; 4°.sur / « Monuments anciens et modernes de VHindous— tan, iSia, in-S. C’est un.art. sur les deux premières livraisons de l’puvrage de Lahglès. (Dans le Magasin encyclopédique, ann. 1S12, tom. IL) 5° le Phédon (pièce d’environ Ï4O vers, imprimée dans les Révélations indiscrètes, TSI3) ; 6° Éloge historique de L.-A. Mil lin (dans les Mémoires de la Société roy. des Antiquaires, tom. II, 1820) 5, 7° Notice historique sur la vie et les voyages de P.-F. Cliaumcton (idem, loin. IU, 1821). Trois(longues digressions, l’une sur l’Italie, la seconde sur la Hollande. la troisième sur la Pologne, , doivent être des— lambeaux d’ouvrages imprimés ; 8° une continuation de l’Histoire. de France du président Hcnault, faisant les : tomes ÎV, V et Vide l’édition (de. : iS2i).dcî’Abrégé chro7iologiquc de l’Histoire de France du président Hénauft, publiée par M. YValckenaèr, qui est entièrement étranger.à la continuation. Dans cette continuation, de , longs et fréquents passages simt copiés, du Mémorial révolutionnaire de la Convention par VASSCLIK, qni n’est pas cité ; ç, 0 la Table do l’édition in-18 du Cours dc littérature de La Harpe, publiée chez-’ M. Ledoux ;, io°.Examen critique du récit : des historiens _, qui ont avancé, que la bibliothèque d’Alexandrie avait clc brûlée par le khalife. Qmar (Dans les Mémoires de la Société roy, des Antiquaires, jiom. IV, i8 ? 3 J ; ii° Recherches sur, la dénomination allemande du 1 soleil et de la, lune {id., toin.V, iS ?.3) ; 12 sur te linge des Romains ((d., id.) i r 3° Eloge historique dc M. Langlès ;, (id., tom, VU, 1S26).

M. Auguis a fourni quelques articles aux douze . premiers volumes de la Biographie Universelle, et a’coopéréàla rédaction de plusieurs journaux, pour la partie littéraire, , notamment au Magasin Encyclopédique, au Courrier Français, -, auJournnl àes . Arts, depuis le Nain jaune, au Moniteur, au Journal de Paris, aux Annales politiques.

Il est, encore. éditeur des ouvrages suivants : i° Discours sur la liberté de la presse,. prononcés en-l’an iv : par MM. Pastorel et Boissy — d’Anglas,’—ISIS, in-S ;.2° Histoire de l’Origine et des Progrès drs dix premières anuécs’de la Société biblique, 1S16, 2 vol. in-S ; 3° Œuvres de Boisgelin, x8i8, in-S ; 4° Œuvres dc M.-A. Noê,’1S18, in-8 ; 5° Cont sidértitions sur l’Histoire des principaux conciles, etc., par.M. de Potter.iSiS, 2 vol— in-S. La Biographie iibuvelle’des Contemporains assure que 51. Auguis a —distribue l’ouvrage dans un îneilleui-ordre et vc « ; rîfié les nombreuses citations grecques t 6° Lettres du chevalier Kinelmc Digby à ses enfants (en anglais). . Londres, iStS, in-S. « M. Auguis « ’a été que Té« ditcur de cet ouvrage », dit la Biographie nouv. des-Çontempurainsî.7° Lpigrammcs de Martial,’traduction nouv. et coinpl-, par E--T ; Simon, -1819, 3 voK’in-S. Dans cette traduction on trouve trenle-huît ïmitationsdesEpigraminesdeMartialcnvcrs’français, données sous le nom de M. Auguis ; surec nombre, — vingt-sept, sont prises à Brébcuf, et six à divers auteurs (*oy. la Bibliographie dé la France j année

’ TOK : I.. ’' Iv.-.’;’*