Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/160

Cette page n’a pas encore été corrigée


ia8 AUG AUG

Ce vol. se vend au profit des Grecs.

On annonce, pour paraître très —prochainement, un nouveau roman du même auteur, intitulé Urbain Fosa’no, ou la Jcltatura, histoire napolitaine —, 4 vol, in-] ?.. Ce jeune littérateur s’est aussi occupé de compositions dramatiques ; il n’a encore rien fait imprimer dans ce genre, mais nous connaissons sept pièces de lui qu’il conserve en portefeuille : les Préventions, comédie en 3 actes, reçue à la Comédie française en 1822; la Suite d’un divorce, comédie en

’ » actes et en vers ; Auguste à TiOur, comédie historique en G actes ; le Fils unique, drame en 5 acles ;

VAventuriert drame en 3 actes ; l’Héritier malgré lui, comédie en 3 actes, et les Deux Frères, ou le Physionomiste, draine en 3 actes. i.

AUGlCOURT-POLIGNY(le comte d1). Résumé des principales questions agitées depuis la fia du XVIII 6 siècle. Paris, Egron Hivert), 1823. in-S, 5 fr.

AUGIER (A.). Essai d’une nouvelle classification de végétaux conforme à l’ordre que la’nature paraît avoir suivi dans le règne végétal. Lyon, Bruj-set aînéeteomp, , 1S01, in-S, 3 fr. 5o c.

AUGIER. (Victor), avocat, membre de la Société philotechnique, de TAcadémie provinciale, de l’Athénée de Vaucluse et de la Société littéraire de Bruxelles ; né à Orange (Ysucluse), le 26 juillet 1792. — * Crimes (les) d’Avignon, depuis les cent jours, par un Vauclusien. Valence, Dourille, et Paris, Plancher, xSiS, ïn-8 de

6o.PaS—, ,

-r— Fingal „et Inisthère, nouvelle chevaleresque, suivie d’un voyage à Vaucluse et de poésies fugitives. Orange, Bouchon)’, rSir, in-12.

’Ouvr. comp. par l’auteur à l’âge de iS ans. — Lettre sur la révolution de i8l5, à l’abbé Barrueî, auteur d’un libelle dont j’ai oublié le titre." Paris, impr. de Pain, rSi5, in-8 de 16 pag.

Diverses pièces —de poésie de cet écrivain ont été insérées soit dans le Mercuve de France, soit dans les recueils que la capitale voit eclore annuellement (dans l’Almanach des Muses et le Chansonnier des Grâces.,.entre autres). Ces pièces se trouvent réunies, avec d’autres morceaux plus importants, dans un ouvrage en deux vol. in-ia, dont Barba est l’éditeur, sous— ce titre assez singulier : le Beau-pere et le Gendre, ou Pigautt-Lcbrun et Victor Augier. Absorbé, tout entier par de graves occupations, M. Augier paraît avoir abandonne le culte des Muses, et l’unique délassement littéraire auquel il se soit livré depuis long-temps, est la publication dc quelques poésies —dans 1rs Muscs du midi de la France. (1S27-28)’ et celle d’un Voyage dans h midi de la France, dans lequel le beau-pèreetîe gendre ont marché sur les traces de Chapelle et de Bachauuiont. Un vol. in-S, chez-, lîarba, 1S26. Voyez PiGÀCLT-Lïminiî; .

AUGIER-FAVAS (A.), ex-oratorien. Méinoïre sur l’instruction publique, principalement sur renseignement"île la langue’ latine. Faïence, J.-’F. Jolantl, 1S12, iu-12 ile4S pag.

ATJGIER-DUFOT (Ann.-Amable), médecin, né à Aubusson ;, dans la Marche, le 14 mars 1733, mort à Soissons, eu 1775. —Catéchisme sur l’art des accouchements. 177S, in-12.

— * Considérations soi— lès mœurs du temps… 1759, in-12.

— * Jésuites (les) atteints et convaincus de ladrerie. 175g, in-12.

— * Journal historique et physique de tous les tremblements de terre. 1756, in-i 2.

— * Jugement d’Apollon, ou le père Mamachi convaincu de plagiat. 17D9, in-12.

— Mémoire pdurpréserycrlesbètes à corne de la maladie épizootique qui règne dans la généralité de Soissons. Nouv. édit. Paris, Dupuis, 1773, in-8.

— Mémoire sur les maladies.épidéniiques. du pays laonnais. Laon, 1770, iu-8.

— Morbis (de) ex aeris intempérie. 1762, in-12.

— Tractatns de cordis rnotu. 1763, in-12.

— * Traité de la politesse et de l’étude. 1757, in-12.

AÏJGOYAT (Ant.’Mar.), chef de bataillon du génie, professeur de fortifications à l’école d’application du corps d’état-major ; né à Maçon (Saone-et-Loire), le 28 décembre 1783.

—r * Instruction sur la balistique, à l’usage des élèves du corps royal d’état-major. Paris, Anselin et Pochard ; Bachelier, 1824, br. in-S avec planche, 2 f r. : —

— * Instruction sur le défilement des ouvrages de campagne, à l’usage de l’Ecole d’application du corps royal d’état-major ; Paris, Anselin et Pochard, 1824, in-8 avec 3 planches, 2 fr. 25 c.

—* Instruction sur les campements, à l’usage de l’Ecole d’application du corps royal d’état-major. Paris, les mêmes, 1824, in-S, 1 fr. 5o c.

— * Instruction sur les instruments à réflexion, à l’usage de l’École d’application du corps royal d’état-major. Paris, les mêmes, 182$, in-8, 1 fr. 2 5 c.

— * Instructions sur le service dugénie en campagne, à l’usage de l’Ecole d’application du corps royal d’état-major. Paris, les mêmes, 1825, br. in-8, 1 fr. 5o c.

— Mémoire sur l’effet des feux verticaux, proposés par Carnot dans la défense des places fortes ; suivi de deux notes, l’une sur la trajectoire des balles, l’autre sur le tir à ricochet. Paris, les mêmes, 1-S21, in-4, 2 fr. Soc.

— Notice sur M. Maissiat, suivie de notices sur la carte des cx-quatre départements