Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/156

Cette page n’a pas encore été corrigée


12A AUD AUD

mérîl, qui demandèrent leur insertion dans le Recueil des Savants étrangers; l’Académie adopta ces conclusions. Ce l’apport a été inséré dans lé tom. X des Annales des Sciences naturelles-

M. J.-V. Audouin est encore auteur des trois Mémoires suivants, qui ont été lus à diverses sociétés, mais qui sont restés inédits jusqu’à ce jour : cf Rapports naturels, qui existent entre tes appendices masticateurs et locomoteurs dans les crustacés, et veux de même nature chez les insectes hexapodes et chez les arachnides, Mémoire lu à l’Académie des sciences, et duquel on trouve un extrait dans le rapport qu’en firent MM. Duméril et Cuvier ( : Arcbives de l’Académie) ; io° Recherches anatomiques sur le thorax des animaux articulés, et celui des àiscetes hexapodes en particulier, avec cette épigraphe : Quod in observatione îndefinitum et vagum, id in inforinalïone fallax et infidum est. BACOK. Mémoire d’environ 5oo pag.,.avec 20 planches, présenté à l’Académie des sciences eniSai, sur lequel le baron Cuvier a fait un rapport trèsavantageux, dont la conclusion est que le Mémoire sera imprimé dans un des pvoebains volumes du Recueil des Savants étrangers. n° Observations sur les appendices copulateurs mâles des insectes, et particulièrement des bourdons, pour servira l’Histoire de la génération. Mémoire lu à la Société pbilomatiquedans la séance du 17 février 1S21, et à l’Académie des sciences le 19 du même mois. Le rapport de M. Latreille sur cet. ouvrage a été consigne dans les archives de l’Académie des sciences.

M. Audouin à publié un grand nombre d’articles généraux dans le Dictionnaire classique d’Histoire naturelle, ainsi que.dans l’intéressant recueil qui paraît depuis 1824, sous le titre d’Annales des Sciences naturelles, etc., dont il est l’un des trois rédacteurs : on lui doit aussi la publication de la partie Animaux sans vertèbres,’de la Description de l’Egypte, interrompue par la.cécité de M. Savigny. M ; Audouin, dépourvu, de notes et de toute espèce dc renseignements., s’est borné à une explication sommaire des planches, au nombre de i3o ; par là il a sauvé ces planches d’une. destruction inévitable, et a conservé à M— Savigny la gloire qui lui revenait pour cet immense travail. V. V. S..

AUDOUIN (J.-P.). Agricole Viala, on Je Héros de treize ans, couiéd.-vîiudev. en I acte. Paris, 17941 in-8.— Epître à nn urbain sur la’révolution, Paris-, chez les march. de nouv., 1797 ; in-8.

AUDOUIN DE CHAIGNEBRUN (H.), chirurgien français du xvme siècle.

— Cartes microcosmograplûques, ou Description dn corps humain. Par., 1770, in-4. —Lettre à M. Guattani, chirurg.-maj., etc., sur la cautérisation des plaies d’armes à fca.’Paris, 1740, in-4.

— Parallèle nouveau, ou Abrégé des différentes méthodes de tailler. Paris, 1749, in-/,..’—

—Kelation d’une maladie épidémique et : contagieuse chez les boenfs. Paris, 1762, in-12. —Relation d’une maladie épidémique et contagieuse qui a régné l’été et l’automne de 1757 sur les animaux de différentes espèces dans la Brie. Paris, 1762, iu-12.

Opuscule excellent sur la médecine vétérinaire, dont Audouin s’occupa beaucoup, el sur laquelle il avait réuni un. assez grand nonîbre d’observations, précieuses, que Goulin a insérées dans ses Mémoires

littéraires et critiques, etc., pour servir à l’Histoire ancienne et moderne dc la médecine. Biogr. mcd.

AUDOUiN DE GÉRONYAL (MautErnest), littérateur et agronome, membre de plusieurs académies ; né ù Paris, le 3o mai 1802.

— Considérations sur l’Industrie. Paris, impr. de Rickomme, 1821, in-S de 16 pag.

— Epître à S. Exe. M. le bar. de Hâte, lient.-gén., ancien, général en chef de l’armée du nord en Allemagne, sur les bienfaits de la restauration française ; suivie d’une lettre sur le sacre des rois de France. Paris* imjpr.de Lebel, 1820, in-S de 32 pag. —Espérances (les} des Français au berceau de S. A. R. Mgr. le duc de Bordeaux ; (relation de la naissance de Mgr. le duc de Bordeaux, présentée au roi). Paris, impr. de Richomrne, 1820, in-S de 8 pag.

— Lettres sur la Champagne, ou Mémoires historiques et critiques sur les arts, les lettres, l’industrie et les mœurs de cette province. Sec. édit. Paris, B.Mondor, i8a37 in-8, 2 fr.

La première édition parut en 1822, in-12. —Manuel de l’Imprimeur, ou Traité de typographie. Paris, Roret, 1S26, ïn-i 8, 3 fr.

— Réflexions sur la session de 1822. (Extrait des Lettres champenoises.) Paris, l’Auteur, 1S22, in-8 de 24 pag.

— Relation du siège de Mézières. par les troupes sous les ordres de S. Exe. M. le bar. de Hake, lieut.-gén. au service de S. M. le roi dePrusse, etc.Paris, Dclaguctte, 1824, ia-Sde 16 pag.

Réimprimée dans le Journal des sciences militaires dn i 1’novembre 1826.

— Soldat (le) vendéen, mimodrame historique. Paris, chez les march. de nouv., 1S22, in-8.

M. E. Audouin de Géronval a publié en outre un assez grand nombre d’articles scientifiques et littéraires, i° dans les Lettres champenoises, pendant toute la durée de ce recueil, — 20 dans le Mémorial universel de l’Industrie ; 3° dans les Annales françaises des sciences et des arts ; 4° dans le Mentor de la jeunesse ; 5° enfin dans la Bibliothèque physico-économique, où il a donné, entre autres, un’ 31émo/re sur tes jachères.— on lui atrihuc plusieurs vaudevilles représentés à Paris et en province mais qui ne paraissent pas avoir été imprimés.

Ce jeune écrivain, indépendamment de toutes les publications plus ou moins importantes que nous venons de mentionner, est encore auteurde plusieurs autres ouvrages inédits, dont la variété annonce une grande universalité de connaissances : i° Essai sur l’éducation phjsique ; i° Le Maudit, ou Souvenirs de la Suisse, avec cette épigraphe : Yergissmeinuicht I dédié à M. Ch. Nodier ; 3° Résumé de l’Histoire de la Corsei Chimie en AT/ leçons, ou Éléments’de cette science réduits en tableaux synoptiques ; 5° "Une Flore des Ardcnnes ; 6° Un Manuel des contributions indirectes } ou Vade-mccum des employés dé la ré-’ gic, etc. ; 70 Le Preneur, le Badaud, les Locataires,