Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/149

Cette page n’a pas encore été corrigée


la quiniiU. d eau tu xapeui contenue dans 1 atino spbue, sui h diminution de densité qui en îesultt-, et cm le pioduït de leapoiation en un temps de teinnne (lom XVII, 1810) — Du fci hvdiate, consideiecoimneespèccmmei ilogique (Tom « VX » III, 1S20) — Statistique mineraïogiquedu depaitement de la Loiu (Tom XXIX, 1811) — LMmtdun Mémoire sur les roches primitives bomo&çncs en ap piience (id)—Rappoit sui lï chute des iciohtes tombm pi es de Gienade, le 101*1111812 (lom, XXXI, 181 ?) De h quinlite de —vent fourni pal les tioin pes mcsuicci 1 iided une epiouette baiomctuque (Tom WMII, I8I5) — Sui la natuie de cei tains gics modernes, pii M VOIGT, tiaduit de 1 iJIem T. ce des obsenations (id) Le Magasin cncfclop dtquc renfeime lussi un Memonc de ce *Q vaut, —sur certaines combinaisons naturelles Vde 1 oxide defei aec 1 cm (i6einn, T8II, tom 1er) Lï Biogiaphie des Contemponms cite encoie de M d Aubuisson de Voisins tin Merrom. sur lafoicc de projection des / oleans, et sur les tjftls de l tiaporation

AUBUSSON (le vie d3)*Modèle d’un nouveau lessoit d’économie politique, ou Ptojet d’une nouvelle espèce de Banque, qu’on pouna nommer Banque ruiaîe, V A Ve D*** Amsterdam, 1772, in-12.

Reimpiimc a Pans, chez Lanrcns, en *789, avec différents morceaux.du même auteur, sur l’économie politique, *iuquel&il donni le titre d Albucomana

—*Piofession de foi poblïqne d’un bon

Franc Paris, Laurens junior 17S0, , în-8

On trouve aussi cette pièce en tête du ol men tïoime t 1 article pi ccedent

AUBUSSON-LA-FEUILLADE (d’).*Mémoire sur’un nouveau système de construction, voilure et navigation sans voile, par M d’A L. r Parts, Goujon, i8io, în 8

AUCHER. (le P Pasc.) Dictionnaire abrège fiançais ainienienetarniemen-fiau eais rrentse, 1S12-1817, 2 vol m-S.

AUCHER-ELOY (R), impr —libi me, né a Mois, le Ier octobre 1793

— * Entomologie (!’), ou Histoire naturelle des insectes, enseignée en iS leçons. Paru, Aucher-Lloi eteomp, 1S26, in-12, aec ? 5 fig, 8 fi, fig coloi, TO fi’

Cet ouvrage n’est pas, le seul que, sons le voile de l anon me, M Aucher ÉI03 lit publie II est 0111 1 luteui dune nouvelle tiaduction, qui ne poi te pis son nom, de la J tlciade, ou l Ant Ae Lu cuis de Patras, ûec le texte gret., et suiie de 1 H16 toirc véritable du Lucien, ,.traduction : de Eelin de Bnllu, m 32 Celte traduction a piru cette année

AUCLER. (Gabr.-Andr.), avocat, né à Argenton (Indre), mort à Bourges, en 1814 ou 1815.

— * Ascendant (l’) de la religion, ou Récit des crimes et des foreurs, de la conversion et, de la mort chrétienne d’un grand coupable, gui ont eu lieu leceinment dans la Mlle de Bomges, poème en iir ebants Bourges, i8j3, m-i2 de 3 ? pag

— *Tïneiue (la), on la seule Voie des sciences divines et. humainès du culte : vrai et de la moi aie Pans, Moutardier, 11 11-, (Sgu-S de 440 pag

Pendant la révolution, loisqu’on ouliit îetablu 1 ancien piçunsme acc li pompe de se cucmonies et ide ses fêtes, Auclei, un peu plus ecliue que la masse des noatcuis sui lespnt de In ieh0ion des anciens, essaja d en monlrei H supcnoiile sui H religion ebrétienne

Imbu des piejuges de 1 époque contre Ja îehçion delangile, a ciuse des cinnes qu on a commis en, sou nom, il luîTut facile d’arriver à’son but en faisant le lecit de ces mêmes eûmes, sous ce îap pou, il fut compus a mencdle "Miis, illumine de quelques, vérités sur les mystères q’ui’formaient la religion spirituelle et mystique des anciens, il Vat tacln tiop iu développement de ces idt.es, il eut même.la vanité.de se donner’deux noms romains (Quintus antius), et de se due descendant d une race de pitlies hyeiopbinles de Rome sous ce îap poil, il ne se mil pis i la poitccdes hommes du temps qui, ti i ailles pir une fausse philosophie j ne-Noyaient qu T traers les sens coiportls et m souliient poirt de mystères, iissi sou ouviage eut il moins de succès que ceux de Dupuis et de olnej Art communique

AUCOURT. "Voy. GODART-D’AUCOURT.

AUDAINEL (Hem — Aies), pseudonyme Toy DEi.ATjNAï : , comted, EntiRigues

AUDE (l’abbe André), TIC— gén de Mende et de Ymeis, cuie de ïomnon, frère du suiv-int ; ne a Api, en Po ence, en 1164, mort le 5 septembie l&%5

— Notions rapides sur l’unneisite de France, sur l’enseignement public, l’instruction pumane, Ja haute mstiuctiou et les coiporatiom. religieuse* ! enseignantes, particulièrement sui celle des jésuites Valence, impr delaca Montai, 1821, 10-8, 1 fv 5o c

— Suffrage (le) de la îeliEpon sur la gïoneuse issue de la guérie d’Espigne, et les vœux qu’elle foiine Pans, impr d’A Leclerc, 1824 Î n-8 de 24 pag, 60 c

AUDE (le clie J), auteui dramatique, auc secietaire du maiq Garracioli, MceIOX de Sicile, et de Buffon, ne a Apt, en Provence, le IÛ deceinb Ï55

— *Beveiley (le) d’Angoulême, comed. en un aete Pans, Barba, ïSo3, in-8.

— Bruits (les) de pais, ou l’Heureuse esperance, etc Voy TISSOT(CU-L)

— Cadet-Roussel, ou le Café des aveugles : Voyez TISSOT.

— Cadet-Roussel an Jardin Tmc, facétie eu p : acte Pjzr, Barba, x8o8, m-8, if 5oc

— Cadet-Roussel aux Champs-Elysées, on la Colore d’Agamemnon, vaud. en 1 acte » Pans, Pages (*Bezou), iSoï, in 8, 1 fu-aSc

— Cadet-Roussel, b « ibiei a la fontaine des Innocents, folie-vaud en 1 acte TQm