Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/127

Cette page n’a pas encore été corrigée


.V’iARN.’-' ARN : . . " 95.

— Epîtres et Evangiles, avec les oraisons secrètes, et post-communion qui se disent à la sainte messe. Paris, Guill. Dcsprez, 1700, in-12— . ;

Vol. public sous le pseudonyme de Bounçval.—— * Fantôme du jansénisme. Nouv. èdit. (publ. par l ? abbé PETI : T-PIED), augmentée de.l’ouvrage (d’Arnanld) intitulé —.Procès de calomnie (tome 8e de la morale pratique) et du Mémoire touchant l’accusation de jansénisme (par le P. QDESKEI.). 1714, in-12.

La première édit. est de Cologne (Bruxelles), 16S6.

—— Fréquente (de la) communion, ou les Sentiments des pères, des papes et des .conciles touchantVusagedes sacrements de Pénitence et d’Eucharistie.Bruxelles, I7i3, in-8. .’ « ' ; ’ » ’..’"

Ouvrage souvent réimprimé. — Grammaire générale et raisohnée de Port-Royal. Voy. LANCELOT. —— * Histoire du formulaire. Nouv. édit., augmentée (par un anonyme). 1755,

in-I2i,

La première édit. est de Ï6OI. La préface de celte nouvelle edit. attribue à tort cet ouvrage au P. Gerberon. Barb. — : Histoire et Concordé des quatre évangélistèsj contenant, selonl’ordrè dés temps, la vie et les instructions de N. S. J.-C. Nouv. édit. Paris, 1712, in-12.

La première édition est de 1669.

— Instruction sur la Grâce selon l’Ecriture et les Pères, avec l’exposition de la foi de l’Eglisejornaine touchant la grâce et la prédestination, par feu M. DE BARCOS, et plusieurs autres pièces sur ce sujet. (Le tout mis au jour par le P. QUESNEI.). Cologne, P. « Marteau, 1760, in-8. »

L’exposition avait paru dès 1697, sous lc.voilc de l’anonyme. M. de Noailles, archevêque de Paris, , en ût saisir l’édition, et rendit une ordonnance pour la condamner. Barb..

— * Lettres (avec notes par Jacq. For/n.LOK). Nancy, J. THicoldi, , 1729, 9 V.in-12.

C’est dans le tome III, lettre 194, que se trouve la fameuse Dissertation sur la méthode des géomètres,

pour la justification de ceux qui emploient en écrivant, dans certaines rencontres, dés termes que le

monde estime durs.,.; .

— * Logique (la) dite de Port-Royal, où l’Art de penser, contenant, outre les règles communes, plusieurs observations nouvelles, etc. Nouv. édit. Paris, Delalàin, 1807, in-12, 3 fr.’t

Avec Nicole. La première édition est de 1662.’

  • Nécessité (de la) de la foi eu J.-C.

pour.être sauvé, publiée par DUPIN. Paris, Osmont, 1701, 2 vol. in-12.

— Perpétuité (la) de la foi de l’Église catholique, touchant l’Eucharistie, défendue contre le ministre Claude, avec sa continuation (par.Eus. RÉHAUDOT). Paris, Savreux, Clousier et Coignard, 16G9, ? 7’.*

.et 1713, 5 vol. in-4. : .’'.,

.. Avcc.Nicolc., ,.’

— * Recueil de pièces concernant la Congrégation des Filles de l’enfance, savoir ; l’innocence opprimée par la" calomnie,.et la suite (par POURAUE). Amsterdam, P. firunel, 1718, 2 vol. in-12.

— Réflexions sur l’éloquence. Nonv. édit. puhl. avec nrie préface (par le P.BOTJHOURS), et des lettres de M. de Sillery, sur. la même matière. 1700, in-12.

La première édition, qui parut en 1695, portait le titre de.Bé/lexions sur l’éloquence des Prédicateurs ; Biographie Univ.

— * Règles pour discerner les bonnes et les mauvaises critiques dés traductions de l’Ecriture sainte en français, pour ce qui regarde la langue’, avec des réflexions sur cette maxime, que l’usage est la règle et le tyran des langues vivantes. Paris, Hiiguier, 1707, in-12.

— Remarqués sur. les principales erreurs d’un livre intitulé : L’ancienne nouveauté de VEcriture sainte (de Cliarpy de Sainte . Croix),’avec un avis au lecteur (par Nicole). Sec. édit. augm. d’une préface et de notes (par l’abbé DÉBONNAIRE). Paris, Alix, 1735 in-12.

Publiées sous le pseudonyme de Bonneval.. La première édition parut en iG65.

— Sermons sur les Psaumes, trad. du lai. Voy. AÏJGTJSTIN (S.).

— Vraies (des) et des fausses idées contre ce qu’enseigne l’auteur de la Recherche de la vérité. Rouen, 1724, in-8.

— OÉuvres (ses) (y compris la perpétuité de la foi, et la vie de l’auteur), (publiées par les soins de l’abbé DE HAUTEFAGE, d’après les recherches de l’abbé de Bellegarde et autres). Lausanne, d’Arnay, i 7 7 5 et anu. suiv., 4-Stom.en45vol.in-4., 120 à 140 fr. La vie d’Arnauld, qui termine cette collection j n é.té rédigée par LA.RniÈr.E.

Arnauld est auteur de beaucoup d’autres ouvrages

polémiques, qui n’ayant point été réimprimés depuis le commencement du dix-huitième siècle, ne sont point.cités ici. ïl a eu part aux nouvelles Méthodes

1 pour, apprendre les langues grecque et latine. Voyez LAKCELOT. il est aussi l ? un des aulcursdu Recueil

. de divers traités sur l’éloquence et la poésie.;

ARNAULD (Hen : ), ahbe de S. Nicolas, depuis évèque d’Angers, frère du précédent.

—Histoire de.la glorieuse rentrée des Yaudois dans leurs vallées. 1710, in-12.