Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/112

Cette page n’a pas encore été corrigée


8o ARB ARB

mour, paruneSociétédejeunes daines. Para, rue Saint-Andrc-des-Arts, n° 5i, i8a5, in-iS. — Elwige. Paris, Castcl de Courval, 189.5, a vol.in-12, 5 fr.’.— Histoire d’Angleterre, depuis Jules César jusqu’en 1760, — parOliv. Goldsmitb, continuée jusqu’à nos jours par Ch. Cotte ; trad. de l’Angl. Voy. GotDSMiTH.—Homme (1’) d’affaires, trad. de l’angl. Voy. HOOK (Th.). —Madeline, on Mémoires d’une jeune Écossaise, trad. de l’angl. Voy. OriE (Mrs.) : — M. Danvers, ou le Dire et le Faire, trad. de l’angl. Voy. HOOK. (TH.).

Bladame Aragon à attaché peu d’importance à -la publication de.ses romans; aucun ne porte son nom, mais le pseudonyme de Renée Roger. Cette dame a encore traduit, de Jonathan Scott, un vol. de contes arabes : il a été inséré dans une édition des.Mille et une Nuits, publ. par Destains, et en forme le tome VI; ..

ARAIGNON (J.-L.), anc. avocat au parlement de Pa~Hs, sa patrie. —Epître au plus illustre de mes aïeux. 1780, in-8.

— : Épitrè au Roi, à l’égard des réformes de sa maison. 1780, in-8.

— Siège (le) deBeauvais, trag. en. S actes. Paris, Lambert, 1766, in-8.

— Vrai (le) philosophe, coméd. pour rire, en 5 actes, 1767. *

ARALDI (Micb.). Usage (àè 1’) des Anastomoses dans les vaisseaux —des machines animales, et particulièrement dans le système de la circulation du sang. Modène, héritiers de Barth. Soliani, 1816, in-8.

ARAKDA(le comte d’).* Dénonciation au public dn voyage d’un soi-disant Figaro (le marquis de Langlë) en Espagne. Parle véritable Figaro. Londres et Paris, 1785, in-12.,

Le comte d’Aranda a fourni à l’abbé Raynal des Mémoires intéressants sûr les colonies d’Espagne et du Portugal, pour son Histoire philosophique et politique dès établissements et élu commerce des, Européens dans les Indes. .. : .

ARBANËRE (E.-G.). Epîtres.’Agem impr. de Noubel, 1818, iu-8.’; ;,

ARBAUD (L.-Cl.-Gasp.-Jér ;)j médecin, né à Marseille, le 6 juin 1727. —* Abrégé del’hist. du règne de Louis XIV : Bruxelles, 1752, in-12.’. ’.

ARBAUD DE ROUGNAC (d’). * Relation de ce qui s’est passé entre le Roi et M. le comte de Belle-Isle, an sujet de l’échange de là ville de Beaucaire, par M. de R***. Avignon, Giroud, 1720, in-8.

ARBAUD-JOUQUES (lemarquis Jos.Ch.-And.), maître des requêtes au conseil ! d’état, préfet du dép. de la Côte d’Or ; membre de plusieurs académies et sociétés savantes et littéraires ; né à Aix (Bouches du Rhône), le n mai 1769.

— Poésies, Avignon, Séguin frères, 1810, in-8. ’.'..,..

Vol. tiré à 12 ou i5 exempl. que l’auteur distribua à ses amis.

— Traductions et imitations dé quelques poésies d’Ossian, ancien poète celte. Paris, Ch. Poàgens, an ix (ïSoi)., in-S.

— Troubles et agitations du département dn Gard en I8I5. Paris, Demonrille ; Petit,

’18 iS, in-8, avec un suppl. de 16 pag., 3 fr.

C’est une réfutation d’un libelle anglais sur les événements de JSI5, dans le déparlement du Gard.

Les vol. 2, 3 et 5 des Mémoires de l’Académie de Marseille (i8o3 — 07), contiennent un bon nouïT bl-e de poésies dn marquis Arbaud-Joucques ; ainsi que les deux premiers vol. des Mémoires de, l’Académie d’Aix, entre autres, une traduction libre, envers, de la dixième satire de Juvénal, les Vaiux deux Odes, etc. L’Académie de Dijon a fait imprimer aussi danssbn recueil de 1S24 une Epître en vers à M,. Chenedol/é sur la moralité du poète, écrite par le marquis Arbaud-Joucques en 1801.., ,

ARBEL (J.-M.). Mémoire sur les avantages des bandages herniaires omniformes, adoptés par les sociétés savantes; et Observations de guérisous de hernies produites par l’emploi de ces mécaniques, pat’M.QoiHJET. Paris, l’Auteur, 1817, in-8, 1 fr. 5o c.

ARBIGNT. Notions élémentaires sur le nouveau système dès poids, etc. Voy.

BÈYERI.É….’" : ’

— Théorie du nouveau système des poids et mesurés. Paris, 1S06, in-4, 4 & ARBLAT (Mislr. Frances d’), née Burney, romancière anglaise "des XVIII’et xtxc siècles.

’—r— Camilla, ou la Peinture de la jeunesse, trad. de l’angl. (trad. refaite par MM.DESrREZ et DEScuAMrs)..Paris, Maradan, ir/Ç)S, 5 70). in-12, i5 fr.

— Cécilia, ou Mémoires d’une héritière, trad. de l’angl. (par H. RIEC). Genhe, 1783, 5 vol. in-12. —Nouv." édit’., rev. et corr. Londres et Paris, Th. Barrois, 17S4, 4.vol. in-12.—Autre édit. Paris, Maradan, (*Grirnbert), I8I4I 5 vol. in-12, 12 fr. —— Éyélina, ou l’Entrée d’une jeune personne dans le monde, trad. de l’angl. (par GRIFFET DE LAEAUME). Londres et Paris, Mérigot, 1784, 3 vol. in-12.—Nouv. édit. Paris, Mâradan. (*Grimbert), 1S16, 2 vol. in-12, 5 fr.

— Le même ouvrage (trad. par H. RENFKER.). Amsterdam, Changuion, 1779, vol. iu-12, 7 fr. 5o c.

— Femme (la)errante, ou les Embarras d’une femme, trad. de l’angl. (par BRETON