Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/108

Cette page n’a pas encore été corrigée


76

ANV ANV

— Géographie ancienne abrégée. Paris,

176s ou 1782, 3 vol. ïn-12, 10 fr.

—Géographie ancienne et historique. Voy.

Bi-ïtENTIN DE MOKTCHAX.

—Lettre (sa) au R.P. Castel au sujetdespays de Camlchatkaet de Jeco ; avec la réponse « u P. Castcl. Paris, 1787,.in-12, avec une carte.

— Mémoire sur la carte intitulée : Canada, Louisiane, et les terres anglaises. Par., 17 5o, în-4 de 26 pag., avec carte, 20 à 25 fr.

— Mémoire sur la Chine..fWj, 1776, -8 de 47 pag., avec car*.’*

— * Mémoire sur la mer Caspienne. Paris, del’imp. roy., ~T.i"j], in-4 de 18 pag., avec une carte, 25 fr.

Imprimé d’abord dans le Recueil de l’Académie "des sciences, mais sans ]a carie,.,

— Mémoire sur l’Egypte ancienne et moderne, suivi d’une description du golfe Arabique on Mer Rouge. Paris imp. roy., 1766, in-4s avec 5 cartes, 12 à i5 fr. —Mémoire sur les cartes de l’ancienne Gaule (dressées par d’AnviNe). Paris, imp. 707-., 1779, in-4 de 11 pag.

— Mesure conjecturale de la terre sur l’équateur en conséquence de l’étendue de la mer duSud, Paris, 1736, în-xa avec cartes.

Pièce rare.,’

—Notice de l’ancienne Gaule, tirée des monuments romains. Paris, 1760, in-4 ? avec cart., 12 à i5 fr. . —Observations générales sur la manière de considérer et d’évaluer les anciennes stades itinéraires. Paris t, in-4 — Proposition d’une mesure de la terre, dont il résulte une diminution considérable dans la circonférence sur les parallèles.Paris, 1735, ïn-12 avec carte, 2 à 3 fr.

— Recueil de cartes pour les Histoires ancienne et romaine de RolUu. Paris, 1740, 2 vol. pet. in-fol.

—Réponse au Mémoire envoyé à l’Académie des —sciences, contre îa mesure conjecturale des degrés del’équateur. Paris, 1738, in-12.

— Traité des mesures itinéraires des Romains, suivi d’Eclaircissements géopraphiqnes sur l’ancienne Gaule. Paris, Vve. Etienne, 1741, in-12 avec a cartes, 5à 6 h —Traité des mesures itinéraires anciennes et modernes. Paris, 1769, in-8, 2 fr. 5o c.

Le nombre des Mémoîres-de d’AnvïlIe, imprimés séparément, est très-grand s le recueil de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en renferme un plus grand encore : leur importance nous oblige d’en donner ici une liste complètes

Mém, sur la nation des Getcs, et sur le Pontife adoré chez celte nation. (Tom. XXV, lySg) ; Dissertation sur les sources dulTil, pour prouver qu’on ne les a point

encore découvertes, avec une carie. (Tom. XXVI, 1759) ; Mém. concernant les rivières de l’intérieur de l’Afrique, sur les notions tirées des anciens et des modernes, avec une carte, (id., id.) ; Mém. sur la mesure du schene égyptien, et du stade qui.servait ù le composer, avec un plan. (id.. id._) ; Discussion de la mesure de la terre, par Kratoslhène, servant à. confirmer la mesure du scliène égyptien, donnée dans le Mém. précèdent. (tel., id.) ; Remarque sur la déter/uination de plusieurs positions principales dans le Levant. (Tom. XXYII, 17C0) ; Description d’une cité jusqu’à présent inconnue dans la Gaule, (id., iV.} ; Mém. sur le Li, mesure itinéraire des Chinois, (id., id.); Mém. sur la position de Babylone, avec une carte." (Tom. XXVIII, 1761 J ; Description de PIfe/lespont, ou du détroit des Dardanelles j avec une carie, (id., id.) ; Méat, sur le mille romain, avec une carte. (id, id.) ; Mém. sur le Porlus Itîus, et sur le débarquement de César dans la Grande-Bretagne, avec une carte. (id., ta.) ; Mém. sur les villes de Taurunuin et de Singîdunum, et sur d autres lieux, déterminés palleur situation sur des voies romaines, dans la Pannonie inférieure et dans la Moesie* avec une carte. (id., id.) ; Description de la Dace conquise par Trajau, avec une carte, (id. t id.) ; Précis de son Mém. sur le rempart de Gog et Magog. (Tom. XXX, T764)i Mém. sur deux villes qui ont porté le nom de Jusiiiiiann. (id., irf,) ; Recherches sur les mesures itinéraires arméniennes, (id, , id.) ; Mém. sur le pafs d’Ophir,. où les flottes de Salbmon allaient chercher l’or, avec mie carte. (id., id.) ; Mém. sur la situation de Tartessus, ville maritime de la Relique, et SUT la largeur du Fretum Gaditanum, avec une carte. (*d., id.) Recherches sur le golfe Persique, el sur les bouches de l’JEuphrale el du Tigre, avec « ne carte. (id., id.) ; Mém. sur l’étendue de l’ancienne Rome, et sur les , grandes voies qui.sortaient de cette ville, en deux parties, avec carte. (id., id.) ; Mém. sur les peuples qui habitent aujourd’hui la Dace de Trajan. (id., id.) ; Description du golfe à’dmbracie, où s’est donnée la bataille d’Actîura. (Tom. XXXII, 176S) ; Recherches sur l’île de Cjpre, avec une carte. (id., id.) ; Recherches géogr. concernant l’expédition de l’empereur Héraclius, en Perse » avec une carte. (id., id.) ; Re~ cherclies géogr. et histor. s.ur la Sérique des anciens, avec une carie. (id., id.) ; Limites du monde connu des anciens au-delà du Gange, avec une carte. (iV., id—) ;’Précis de son Mém. sur le lac Asphalite, ou Mer morte. (Tom. XXXIV, 1779) ; Examen critique d’Hérodote, sur ce qu’il rapporte de la Scythie, avec une carte. (Tom. XXXV, 1770J ; Mém. sur la mer hrythrée avec une carte. (id, , id.) ; Mém. sur Vétendue de Constantinople, comparée à celle de Paris, avec une carte, (id., id.) i Précis de ses Observations sur les fleuves du nom d’jîraxe. (Tom. XXXV) ; Mém. pour corriger les cartes de géographie, sur la latitude de la Mésopotamie, entre TEuphratc et le Tigre. (Mém. de l’Acad. des Sciences, ann.. 1773) ; Mém. surla jtavigation de Pjthéas à Thulè, et Observations géogr. sur l’Islande. (Tom, XXXVII, 1774) ï Mém. sur des noms de peuples et de villes dont le fragment du xcie livre de Tite-Lîve, tronyc dans un manuscrit de l’ancienne bibliothèque du Vatican, fait mention (Tom. XIJ….)..

M. De Manne, conservateur à la bibliothèque roy., héritier de d’Anvîlle » s’occupe depuis long-temps d’une édition des Œuvres.complètes de ce savant géographe, qui formera G à 7 vol. in-4 avec atlas in-fol. Les deux premiers vol.-sont déjà imprimés. Cette importante collection contiendra non-seulement les Mémoires publiés séparément et ceux imprimés dans le recueil de l’Académie des Inscriptions, mais encore quelques autres fournis par d’Anville à divers recueils scientifiques et littéraires, ainsi que plusieurs iné.dits. Cette édition une fois achevée, tous les Mcmoireset Dissertations imprimésîsolémcnttomberont du prix exorbitant auquel on les paye encore aujourd’hui.