Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/354

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Capital d’actions 132,500,000
Produit des 80,000 obligations à 1,050 fr. 83,968,170
— — des 100,000 obligations à 290 fr. 29,000,000
-----------------
Total des obligations 112,958,170 112,958,170
-----------------
Total par la Compagnie 245,468,170
Subvention en travaux par l’État 61,046,964
------------------
Ensemble 306,515,134


Revenu des actions.
1852 : 14 »»        1853 : 31 25        1854 : 65 »»        1855 : 82 50

La hausse a, comme toujours, salué la bienvenue des actions nouvelles, qui se sont cotées, en 1852, jusqu’au-dessus de 1,000 fr. Elles se sont constamment maintenues au-dessus du pair. Le trafic énorme qu’ont développé sur cette ligne les transports de l’armée d’Orient a soutenu ses titres pendant la crise de la guerre, et ses actions se sont cotées jusqu’à 1,000 fr. en 1854, alors que toutes les autres valeurs étaient en désarroi. Depuis 1856, elles ont dépassé 1,500 fr.

L’assemblée générale se compose de tous les propriétaires de 40 actions.


CHEMIN DE FER DE PARIS À LYON PAR LE BOURBONNAIS.
(Administration : Paris, 19, rue des Capucines.)


Cette nouvelle ligne a été concédée à un Syndicat formé des trois Compagnies de Paris à Lyon, d’Orléans et du Grand-Central. Elle se compose des sections suivantes :

Juvisy à Corbeil (construite) ;
Corbeil et Moret à Nevers (à construire) ;
Nevers à Roanne (construite entre Nevers et Saint-Germain-des-Fossés) ;
Roanne à Lyon par Tarare (à construire) ;
Embranchement de Saint-Germain à Vichy (à construire).

La longueur concédée est de 670 kilomètres, dont 265 en exploitation.