Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/310

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le montant des prêts de la Compagnie des Quatre-Canaux s’élevait à 68 millions ainsi répartis :

Canal du Nivernais 8 millions.
— — du Berry 12 — —
— — latéral à la Loire 12 — —
— — de Bretagne 36 — —

Les actions sont de 1,000 fr., au porteur ou nominatives ; le montant en a été acquité en dix ans, de 1823 à 1832 ; elles portent intérêt à 5 0/0, et sont remboursables à 1,250 fr., c’est-à-dire avec 250 fr. de prime, en trente-cinq tirages, de 1833 à 1867. Les arrérages se payent le 1er avril et le 1er octobre.

L’action de jouissance donnait droit à 1/68,000e sur la moitié du revenu annuel des Quatre-Canaux pendant 40 ans à compter de 1867. On vient de voir que cette moitié du revenu se liquide par un déficit annuel d’environ 500,000 fr. C’est ce droit que l’État vient de racheter au prix de trente annuités de 566,735 fr. chacune. Total des annuités, intérêts compris, 17,002,950 fr.


CANAL DE BOURGOGNE.
(Paris, 50, rue Saint-Fiacre.)


Ce canal réunit le bassin de la Seine à celui du Rhône. L’une de ses embouchures est à Saint-Jean-de-Losne, l’autre à la Roche-sur-Yonne. Commencé en 1775, il a été livré à la navigation depuis 1832. Son développement est de 242 kilomètres. Il a coûté 54,403,314 fr.

Les actions de 1,000 fr., valeur nominale, sont au nombre de 27,200 ; elles sont remboursables de semestre en semestre jusqu’en 1868.

Ces actions sont au porteur et jouissent d’un intérêt de 5 0/0 payable au Trésor le 1er avril et le 1er octobre.

Les propriétaires d’actions au porteur ont la faculté de les déposer contre des inscriptions nominatives transférables d’un nom à un autre, et qui peuvent se convertir en titres au porteur.

Le capital prêté était de 26 millions. Les 27,200 actions