Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/543

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
506
GUI


Guillet (orig. du Lyonnais), sr de la Brosse, — de la Noë, par. de la Limousinière, — de l’Hopitau, par. de Saint-Cyr-en-Retz, — de la Houssaye, par. de Treillières, — du Bois-Benoit, par. de Vallet, — de la Drouétière, par. de Mauves.
Déb., réf. 1670 ress. de Nantes.

D’azur au sautoir d’argent, accomp. d’une fleur de lys d’or (aliàs :d’un croissant d'argent) en chef, de deux étoiles d’or en flancs et d’un tiercelet aussi d’or, en pointe (Arm. 1696).

René, sr de la Brosse, receveur général des consignations en la baronnie de Vitré, en 1693, marié à Perrine Razeau ; un avocat du Roi au présidial de Nantes en 1746, conseiller d’honneur en 1750 ; un secrétaire du Roi en 1786.

Guilliec ou Quilliec, sr du Gué, par. de Saffré, év. de Nantes.

Yvon, anobli en 1474.

Guillier (du), voyez Brunet.
Guillihouch (de), sr dudit lieu, par. de Bannalec. — de Pontargrol, par. de Lothéa.
Réf. de 1426 à 1536, par. de Scaër, év. de Cornouaille.

Gironné d’or et de gueules, chaque giron d’or chargé d’un croissant de gueules.

Hervé, sergent du duc à Scaër en 1427, père de Denis, et de Jean, marié à des damoiselles, quels se veulent exempter et servent aux armes ; Marguerite épouse en 1460 Guillaume de la Boëssière.

La branche ainée fondue dans la Molen.

Guillo, sr de Kerraelin, par. de Saint-Avé, — de Locqueltas, par. d’Arradou, — de Keréon, — du Bois, — de la Grée, — de la Haye.

Anc. ext., réf. 1670, sept gén. ; réf. et montres de 1481 à 1536 par. de Saint-Avé, Arradon, Saint-Pierre de Vannes et Baud, év. de Vannes.

De sable à la croix engreslée d’argent, comme du Bouchet, Dréor, Kerlosquet et Randrécar.

Geffroi, vivant en 1427, épouse Marie du Téno.

La branche de Kermelin fondue vers 1622 dans Kerboulard.

Guillo, sr du Bodan, par. de Questembert, — du Bois-l’Archer, év. de Vannes.

D’or à la fasce d’azur, chargée d une canette d’argent, becquée d’or (Arm. 1696), aliàs : d’azur à la bande d’argent, chargée de trois mouchetures d’hermines et accomp. de deux quintefeuilles (aliàs : de deux croix vidées et clechées) d’or.

Un avocat au parlement en 1696; un greffier à la chancellerie de Rennes en 1698; un député de la communauté de Vannes aux Etats de 1760.

Guilloche.

Jean, anobli par le duc Arthur III en 1458 ; Gilles, son fils, confirmé en 1484.

Guillocheau, sr de la Garenne, — du Bignon, de Touffou, des Bouteilles et de la Courneuve, par. du Bignon, — du Chalonge, par. de Vertou.
Déb., réf. 1668, ress. de Nantes.