Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome V, 1.djvu/146

Cette page n’a pas encore été corrigée


246 e MÉNEXÈNE

��01

��a un lâche et un méchant font l'effet, non d'une parure « convenable, mais d'une inconvenance ; elles mettent mieux « en vue leur possesseur et font voir ainsi sa lâcheté ; enfin, 247 a « toute science, séparée de la justice et des autres vertus, « apparaît comme une rouerie, non comme un talent 1 . Ainsi « donc, au début, à la fin, et toute votre vie, mettez toujours « tout votre effort à nous surpasser le plus possible en « gloire, nous et nos ancêtres! Sinon 2 , sachez-le : si nous « l'emportons sur vous en vertu, cette victoire fait notre « déshonneur, tandis que la défaite, si nous sommes vaincus, « nous apporte le bonheur. Or, le meilleur moyen d'assurer

b « notre défaite et votre victoire, c'est de vous préparer à ne « pas mésuser du renom de vos ancêtres et à ne pas le dila- te pider, convaincus que pour un homme qui s'attribue quel- ce que valeur 3 rien n'est plus honteux que de se parer d'un « honneur dû non à ses propres mérites, mais au renom de « ses ancêtres. Les honneurs des parents sont pour les fils un <c beau et magnifique trésor* ; mais faire usage d'un trésor de « richesses et d'honneurs, sans le transmettre à ses descen- « dants, faute d'acquérir personnellement des biens et des « titres de gloire, c'est une honte et une lâcheté. Si vous

c « faites cet effort, c'est en amis retrouvant des amis que vous « viendrez nous rejoindre, quand vous conduira 5 ici le destin « attaché à votre condition 6 ; mais si vous vous êtes montrés

i. Cicéron, De ojfîc, I, 19: « Scientia, quae est remota a justifia, calliditas potius quam sapientia est appellanda ».

2. Gobet, suivi par Schanz, s'est fondé sur la paraphrase de Jam- blique pour supposer une lacune après e'. 8è (jlt{ (voir l'apparat cri- tique). Mais il faut bien convenir que le texte, pris en soi, ne la fait point soupçonner. Et 8è u.tj est une formule toute faite, qui équivaut ici à : et ôà arj G-epSaXsiaôe r)p.aç (si vous ne vous appliquez pas à nous surpasser). Après quoi l'idée est reprise par av k uiv ... àpe-cà), pour amener l'antithèse, avec une liberté dont on trouverait en grec bien d'autres exemples.

3. Litt. qui croit être quelque chose. Litote connue.

l\. Le sujet de la phrase est la proposition elvat tiffc&Ç yov&ov, comme s'il y avait tô elvac, etc. , ôrjcraupôç étant attribut.

5. Ko[xtÇo> est le mot propre pour les convois funèbres.

6. L'expression f, TCpoarpcouaa [xoîpa n'est pas très claire. On peut entendre : le destin convenable à vos mérites (cf. Platon, Phédon, n3 e, où la même expression est employée pour le sort des criminels dans l'autre monde), ou, en général, le sort réservé aux hommes, la mort.

�� �