Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome V, 1.djvu/144

Cette page n’a pas encore été corrigée


246 b MÉNEXÈNE

��ioo

��aujourd'hui passer le mot d'ordre, et à l'avenir, partout où je rencontrerai l'un de vous, je le lui remettrai en mémoire, je vous exhorterai à l'ambition d'être aussi accomplis que possible. Pour le moment, j'ai le devoir de dire ce que les pères nous recommandaient de rapporter à ceux qu'ils lais- saient, en cas de malheur 1 , quand ils allaient affronter le danger. Je citerai ce que j'ai entendu de leur propre bouche, et le genre de propos qu'ils aimeraient vous tenir aujourd'hui, s'ils en avaient le pouvoir, en me fondant sur ce qu'ils disaient alors. Qu'on s'imagine donc ouïr de leur propre bouche le discours que je rapporterai. Voici comme ils par- laient :

« Enfants, que vos pères soient des

Exhortation t Draves à elle seule la cérémonie pré-

des morts . , ,., , S

à leurs fils. a sen * e en es * * a preuve; libres de vivre

« sans honneur, nous préférons mourir

« avec honneur avant de vous précipiter, vous et votre pos-

« térité, dans l'opprobre, avant de déshonorer nos pères et

« toute la race de nos ancêtres, persuadés qu'il n'est pas de

« vie possible pour qui déshonore les siens, et qu'un tel être

« n'a point d'amis ni parmi les hommes ni parmi les dieux,

« ni sur terre ni sous terre après sa mort 2 . Vous devez donc,

« en souvenir de nos paroles, quel que soit l'objet de votre

« effort, y travailler conformément à la vertu, certains que

« sans elle 3 toute richesse et toute activité ne sont que honte

« et vice. Car l'argent ne donne point de lustre 4 à qui lepos-

« sède en lâche : c'est pour autrui qu'un tel homme est riche,

« et non pour lui-même ; beauté et vigueur physiques chez

au délit de XucoxctÇlou (abandon de poste commis par un soldat en campagne), que les lois athéniennes frappaient d'atimie partielle. La même image se retrouve dans l'Apologie, 28 d sq., appliquée par Socrate au crime qu'il eût commis en abandonnant la tâche que la Divinité lui avait assignée.

1 . Littéralement : s'il leur arrivait quelque chose. Euphémisme connu .

2. TeXeuT^uavTi est une redondance, probablement amenée pour la symétrie avec ata^uvovxt ; voir plus haut TtXtvxSv ... aî<r/JJvai.

3. Litt. : sans cela (privées de cela). Toutou se rapporte à oprt%, ou plutôt à àaxsîv iw:' àpexf)?, l'effort appuyé sur la vertu.

4- L'emploi de xàXXoç au sens figuré (considération) a paru suspect ici à Trendelenburg (op. cit., p. 27, note), qui conjecture xXéo;. Mais cette acception de xoXXo; n'est pas rare, notamment chez Platon.

�� �