Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1906.djvu/13

Cette page n’a pas encore été corrigée

La Chronique de France


i

LA CONFÉRENCE D’ALGÉSIRAS

Les préliminaires de la conférence d’Algésiras ont été trop longuement exposés dans le dernier volume de notre Chronique pour que nous ayons à y revenir. Aussi bien peut-on considérer comme rentrant dans ces préliminaires toutes les péripéties si multiples et si diverses du conflit franco-allemand, puisque l’idée première de la réunion d’une conférence internationale appelée à régler la question marocaine avait été, dès le 12 avril 1905, préconisée par le chancelier de Bulow. À la date du 1er janvier 1906, l’ouverture des débats était proche, le lieu choisi, les plénipotentiaires presque tous désignés. On peut ajouter que le caractère de la Conférence se trouvait d’avance