Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1905.djvu/13

Cette page n’a pas encore été corrigée

La Chronique de France


i

L’ALLEMAGNE D’AUJOURD’HUI

C’est un signe des temps — et un signe grave — que le premier chapitre de la Chronique de France doive être, cette année, consacré à l’Allemagne. C’est l’indice d’une situation faussée et troublée. Le bon équilibre de l’Europe exige, en effet, que les nations demeurent assez indépendantes les unes des autres, quels que soient d’ailleurs les liens qui s’établissent ou les diflférends qui s’élèvent entre elles, pour que chacune puisse continuer d’évoluer dans sa sphère sans y subir la pesée indiscrète et anormale d’une influence étrangère.

Mais il est évident qu’actuellement, en ce qui