Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1901.djvu/204

Cette page a été validée par deux contributeurs.
192
la chronique

tifiques. En même temps des instituts bactériologiques et des laboratoires ont été ouverts en Indo-Chine, en Nouvelle-Calédonie, au Sénégal, à la Réunion et à Madagascar. Trois instituts Pasteur fonctionnent actuellement ; le premier à Saïgon ; on y a découvert le sérum antivenimeux appliqué avec succès contre les morsures de serpent ; le deuxième à Nha-Trang sur la côte d’Annam, où fut préparé le premier sérum antipesteux ; le troisième vient d’être inauguré à Tananarive.

En 1885 une École Coloniale fut créée à Paris pour l’éducation de treize jeunes nobles Cambodgiens qui avaient été confiés dans ce but au gouvernement Français par l’entremise de son résident à Pnom-Penh. Agrandie en 1888, l’école put dès lors recevoir cent élèves indigènes ; mais l’année suivante elle fut complètement transformée. Aux élèves indigènes, qui sont soumis au régime de l’internat, on ajouta des élèves externes Français, candidats aux postes supérieurs de l’administration coloniale ; une disposition ingénieuse assure aux Français le concours de leurs camarades indigènes pour les cours de langues Annamite, Malgache, Arabe.… etc..… Le directeur de l’école est