Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/244

Cette page n’est pas destinée à être corrigée.