Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/24

Cette page a été validée par deux contributeurs.

de Mataquin, à douze mille lieuës de là, lorsque l’accident arriva à la Princesse ; mais elle en fut avertie en un instant par un petit Nain qui avoit des bottes de sept lieues (c’estoit des bottes avec lesquelles on faisoit sept lieues d’une seule enjambée). La Fée partit aussi tost, & on la vit, au bout d’une heure, arriver dans un chariot tout de feu, traisné par des dragons. Le Roi luy alla presenter la main à