Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/230

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

hasard il alla s’asseoir sur la roche où les petits garçons s’estoient cachés. Comme il n’en pouvoit plus de fatigue il s’endormit aprés s’estre reposé quelque temps, & vint à ronfler si effroyablement que les pauvres enfans n’eurent pas moins de peur que quand il tenoit son grand Couteau pour leur couper la gorge. Le petit Poucet en eut moins de peur, & dit à ses freres de s’enfuir promptement à la maison pendant que l’Ogre dormoit bien