Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/199

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

On partit, & le petit Poucet ne découvrit rien de tout ce qu’il sçavoit à ses freres. Ils allerent dans une forest fort épaisse, où à dix pas de distance on ne se voyoit pas l’un l’autre. Le Bucheron se mit à couper du bois & ses enfans à ramasser des broutilles pour faire des fagots. Le pere & la mere les voyant occupez à travailler, s’éloignerent d’eux insensiblement, & puis s’enfuirent tout à coup par un petit sentier