Ouvrir le menu principal

Page:Parnasse de la Jeune Belgique, 1887.djvu/267

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


HÉLÈNE SWARTH

Cache-Cache


Dans l’ancienne maison à laquelle s’attache
Le riant souvenir de leurs jeux enfantins,
Ils aimaient à jouer le soir à cache-cache,
En étouffant le bruit des rires argentins.

Ils allaient se blottir dans les petits coins sombres,
Au fond des corridors, à la cave, au grenier.
Glissant le long des murs comme feraient des ombres,
Et l’on cherchait longtemps avant d’être au dernier.