Page:Paquin, Huot, Féron, Larivière - La digue dorée, 1927.djvu/36

Cette page a été validée par deux contributeurs.
34
LE ROMAN DES QUATRE

temps : si vous croyez, parce que je m’appelle Mouton…


Il s’interrompit tout à coup.

— Suis-je vraiment bête ? murmura-t-il. À qui vais-je faire parvenir cette lettre ? Je n’ai pas l’adresse de cette maudite Ligue Dorée !

Il partit de rire.

— Et puis, autre chose, si c’est ce nom de Mouton qui leur fait tant de mal, je vais le changer. Quel nom prendrais-je bien ?…

Il réfléchit longuement.

— Tiens ! je l’ai… si je prenais le nom de ce pauvre défunt Lafond ? Oh ! comme Jeannette serait contente ! Car je me doute bien que mon Mouton ne lui aille pas le diable… Madame Mouton… Ça sonne étrangement ! Monsieur Mouton… sonnait déjà assez curieusement à mes propres oreilles ! Non ! il n’y a pas de bon sens que je donne ce maudit nom de Mouton à ma Jeannette. Non ! non ! Puisque Lafond est mort, pourquoi ne pas prendre son nom qui va se perdre inutilement. D’ailleurs le nom est honnête et assez bien connu. C’est dit… Mais j’aurais bien dû penser à cela plus tôt, et je suis certain que ma Jeannette aurait mis plus d’empressement dans sa résolution de me suivre à Québec. C’est égal, mieux tard que jamais ! Allons ! hop ! en avant ! faisons nos bagages et vive la noce !… La noce ! murmura-t-il à demi grisé d’une joie nouvelle. Tiens… j’ai oublié de me dérouiller le gosier avec ce Scotch ! Ah ! j’y pense aussi… il va falloir eu emporter une couple de bouteilles pour le voyage. Peut-être ferais-je bien aussi d’emporter deux bouteilles de cognac pour ma Jeannette, au cas où ses nerfs la prendraient durant la nuit !

Et Elzébert, devenant de plus en plus fou d’amour, entrevoyant et les goûtant à l’avance des joies infinies comme avait dit « Son Ange-Gardien », cet inconnu en blouse bleue et en culottes bouffantes, oui Elzébert faisait malles et valises, appelait les chasseurs de l’hôtel, donnait des ordres d’une voix imposante et autoritaire, distribuait les pourboires à droite et à gauche, bref, mettait tout l’hôtel sur pied et causait le plus grand brouhaha. Tel un prince, entouré de sa suite, qui ordonne les apprêts de son départ… c’était magnifique ! Si le trappeur ne créait nul regret en quittant cet hôtel, ses généreux pourboires laisseraient tout de même un agréable souvenir dans l’esprit des petits chasseurs, portiers, maîtres d’hôtel, caméristes… Oui, ceux-là regretteraient assurément les pourboires ! Mais, hélas ! les mannes ne sont pas éternelles…

Elzébert, fit tant et si bien que, peu après six heures, il roulait, avec armes et bagages vers la rue Mignonne.

Son cœur battait à se rompre, uniquement à la seule pensée d’avoir désormais une compagne à lui seul… et quelle compagne ! La plus délicieuse, la plus divinement belle, la plus chaste, la plus… Avait-il jamais eu l’espoir de mordre à fruit plus juteux, plus velouté ? Il était donc né pour habiter un paradis, après s’être cru longtemps condamné à vivre au sein des bois, parmi des hommes rudes, âpres, grossiers ! Voilà que, sans transition presque, il se voyait accouplé à un ange du bon Dieu ! Bonté Divine ! il n’en fallait pas davantage, même pour tout homme mieux équilibré, pour perdre le contrôle…

Et Elzébert sauta d’un pied léger hors de l’auto qui venait de s’arrêter devant la maison de Jeannette Chevrier, rue Mignonne.

Il courut sonner de toute sa main fiévreuse, de tout son cœur haletant.

La femme de service vint ouvrir, et, reconnaissant le visiteur exclama avec surprise :

— Ah !… je comprends que vous venez chercher Mademoiselle, n’est-ce pas, monsieur Elzébert ?

Lui ne s’étonna nullement de s’entendre appeler « monsieur Elzébert » ; il répondit, tout heureux :

— Parfaitement, ma chère dame… madame… madame…

— Madame Hardy… acheva la femme de service avec un sourire avenant.

— Ah ! pardon, madame Hardy… j’avais oublié votre nom. Ainsi donc. Jeannette… est toute prête ?

— Mais… elle est partie !

Si Elzébert ne roula pas au bas du perron, ce fut grâce à un rude jeu d’équilibre.,

— Partie ! bredouilla-t-il.

Et il devint plus blanc que la cornette pourtant très blanche de la femme de service.

— Ç’a l’air de vous tourner le sang un peu, Monsieur Elzébert, mais je vous assure que ce n’est pas ma faute. Mademoiselle a dit en partant : « Mame Hardy, s’il vient