Page:Paquin, Huot, Féron, Larivière - La digue dorée, 1927.djvu/35

Cette page a été validée par deux contributeurs.
33
LE ROMAN DES QUATRE


Paquin, Huot, Féron, Larivière — La digue dorée, 1927, illust p 35.jpg
… « Elle recula avec autant d’horreur que si un serpent ou un monstre marin quelconque eut apparu. Oui, elle recula , vacillante… » — Page 39.