Page:Péguy - Les Mystères de Jeanne d’Arc, volume 2.djvu/125

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA DEUXIEME VERTU

��à l'année le printemps, à la journée le matin.

��Comme les fidèles se passent de main en main l'eau

bénite, Ainsi nous fidèles nous devons nous passer de cœur en

cœur la parole de Dieu. De main en main, de cœur en cœur nous devons nous

passer la divine Espérance.

��Il ne suffit pas que nous ayons été créées, que nous soyons nées, que nous ayons été faites fidèles.

Il faut, il dépend de nous que femmes et fidèles,

Il dépend de nous chrétiennes

Que l'éternel ne manque point de temporel,

(Singulier renversement),

Que le spirituel ne manque point du charnel,

Il faut tout dire, c'est incroyable : que l'éternité ne manque point d'un temps,

Du temps, d'un certain temps.

Que l'esprit ne manque point de chair.

Que l'âme pour ainsi dire ne manque point de corps.

Que Jésus ne manque point d'Eglise,

De son Église.

Il faut aller jusqu'au bout : Que Dieu ne manque point de sa création.

��117 porche. — 7.

�� �