Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/79

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Tel que l’âne de Buridan, le patient ne sait où donner de la tête, hésite… et crève comme lui !

Le corps humain est si débile, les dangers qui l’entourent sont si multiples que le plus grand étonnement de la vie… c’est encore de vivre !

Ce qu’il y a de délicieux dans l’enfance, c’est le manque absolu de critique.

À partir de la soixantaine on vit sur la corde raide.