Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/230

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


a été même jusqu’à dire que la lecture en était mauvaise pour les petits, qu’elle faussait leur imagination. Mais le temps a marché, et vite. Les utopies devinrent des réalités. Les sous-marins et les aéroplanes sont sortis tout armés des livres de Jules Verne. On pourrait parcourir vingt mille lieues sous les mers ou dans les airs. Et, dernièrement, on a fait le tour du monde en moins de trente-neuf jours…

Oui, Jules Verne a cette rare bonne fortune d’assister, vivant, à la réalisation effective et pratique de ses rêveries. Il aurait le droit d’être grisé un peu par cette situation unique et de laisser monter à son cerveau quelques bouffées d’un légitime orgueil. Mais les hommes vraiment simples restent toujours simples. Pendant toute son existence, Jules Verne a méprisé les honneurs humains. Il est moins décoré qu’un préfet ou qu’un peintre. Il a refusé toutes les distinctions…

Il continue de vivre à Amiens, tranquille dans sa maison tranquille. Et cet homme qui a beaucoup voyagé effectivement lui-même