Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/114

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Tout le plaisir des jours est dans leurs matinées ;
La nuit est déjà proche à qui passe midi.

Ces vers délicieusement naïfs du bon Malherbe ne sont vrais que pour la jeunesse. La nuit — qui verse l’oubli — n’est jamais assez proche pour les vieillards.

L’oubli… La mort… Deux grands oiseaux funèbres qui planent sur tout amour humain comme sur une proie assurée à l’un ou à l’autre, tôt ou tard.

Ne peut-on définir ainsi le rire : oubli de la vie — oubli brusque, passager, et à forme spasmodique ?