Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Atant evous Terri, el palais est monté[s] :
10485Il fu lui quatorzisme de chevalier[s] menbrés.
Gentement le salue, car bien fu doctrinés :
« Cil Damelde[x] de gloire, qui en crois fu penés,
« Il saut le duc Elie et son riche barné
« De par son fil Aiol qui molt est oubliés ! »
10490Quant l’entendi Elies, s’est contremont levés :
Il par a si grant joie, quant d’Aiol ot parler
Qu’il ne desist .i. mot por l’or de .x. chités
Si fust trés bien .i. hom(e) .i. grant arpent alés.
Et quant il pot parller, si s’est haut escriés :
10495« Amis, sire message, (bien) seurement venés :
« Est encor(e) mes fiex vis que j’ai tant desiré(s) ?
— Oil, par ma foi, sire, tous est plains de santé,
« O le roi Grasien qui gentiex est et ber.
« Il vous mande par moi que bien vos aprestés,
10500« Et tout votre lingnage quanque poés mander,
« Soiés a Panpelune ains c’on soie les blés.
« Makaires li traitres qui de vos fu enblés,
« Il est a Panpelune la mirable chité :
(d)« La a Dieu renoié, a Mahom s’est tornés ;
10505« Illeuc tient Mirabel li traitres provés :
« Aiols le vaura fors de la cartre jeter.
— E Dieus ! » che dist Elies, « tu soies aourés !
« Se je mon fil avoie, que tant ai desiré,
« Onques Dieus ne fist home qui me peust grever ! »
10510Et Avisse sa mere prist Dieu a reclamer :
« Sainte Marie dame, mon enfant me rendés ! »
Terris l’en apela par molt grans amistés :
« Sire dus de boin aire, envers moi entendés :
« Je vous dirai tel joie dont vos mot ne savés.
10515« Quant Makaires li fel, cui Dieus puist mal doner,
« Ti(e)nt vo fil en Lossane en sa cartre seré,
« Dieus li dona .ii. fieus de sa feme al vis cler.
« Makaires li quiver[s] ne le[s] pot ainc amer,

    — 10485 .xiiii.isme. — 10515 qui