Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

6990Li premiers mos qu’il dist, quant il l’a araisnié :
« Estes vos point navrés, nobile[s] chevaliers ?
— Naie, » che dist Aiol[s], « la merchi Deu del ciel !
« Tant sont bones mes armes ne porent enpirier. ».....
(f. 145)Quant il oi parler son signor droiturier,
6995Chele part vint corant qu’il le reconnut bien.
Quant Aiol[s] le coisi, mervelles en fu liés.
Li .iiii. fieus Gerelme le corent refraignier,
Et son frain et sa sele et andeus ses estriers.
Et Aiols i remonte que mervelles l’ot chier.
7000A l’issue du bos ont trové .i. plaisié :
Uns gentiex hom i mest qui s’i fist herbergier.
Li laron de put aire l’avoient essillié :
Il l’avoient mordri(e) et lui et sa mollier ;
.ii. grans forches de kaine i avoient fichié ;
7005Aiol[s] li fieus Elie l’avoit veu molt bien.
Il vinrent as larons, nés i vaurent laisier :
Cele part les trainent as keues des destriers ;
Entre Aiol et Gerelme les pendent volentiers,
Et tout si .iiii. fil lor i ont tant aidiet
7010Que tous les i pendirent, ainc n’en prisent loier ;
Chelui qui n’avoit teste pendirent par les piés.
Or poront trés bien dire les gens de cel resnié
Merchi Dieu et Aiol, que bien [en] sont vengié.
Puis repairent el camp u l’estor[s] fu plenier[s] ;
7015Des escus et des lances ne se vaurent cargier ;
Les aubers et les elmes torsent sor les destriers,
Et pendent as archons les brans forbis d’achier.
Aiol[s] li fieus Elie cil a parlé premier :
« Franc chastelain Geralme, faites pais, si m’oiés.
7020« Ma part de cest eskiec qui chi est gaingiés
« Vous claim jou trestout quite de gré et volentiers,
« Pour aidier vos enfans qu’avés fait chevalier[s].
— Sire, » che dist Gerelmes, « .c. merchis en aiés.

    — 6993 Il manque ici au moins un vers ayant trait à Marchegai. — 7008 trainent — 7015 targier — 7020 que c.