Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Sire, prendés .c. sous de moneés denier[s] :
« Por sainte carité les vous doins volentiers ;
« Si en povés .i. mois bien loer .iiii. ovriers
« A refaire la voie, dont il est grans mestiers.
6615— Sire, » che dist li moignes, « por nient en plaidiés,
« Car nous somes riche home, s’avons assés deniers,
« Et faisons le cauchie por amor Dieu del ciel :
« Si volons chi nos cors pener et travellier.
« Jou i sui hui venus, li termes en est miens :
6620« Demain venra li autres, et puis demain li tiers,
« Et en après li quars sans plus de delaier :
« Ja ne prior ne abes n’i sera espargniés.
« Mais prendés cele dame, sel dessendés a piet,
« Si le laisiés dormir soz cel arbre foillié :
6625« Je m’en irai avant, nobiles chevaliers ;
« Si dirai dan abé(s) que vous ai herber(e)giés :
« Si arés a plenté quanque mestier[s] vos [i]ert.
« Molt vous en sera miex anquenuit al mangier. »
Aiols vint a le dame, mis l’a jus sans dangier,
6630Et Mirabiaus se couche desous l’arbre foillié.
Aiols fu preus et sages et molt bien ensengiés :
Un mantelet hermine li ploia soz son cief ;
Après revint al moigne u il l’avoit laisié ;
(c)« Montés tost, » fait il, « frere, sor cel corant destrier ;
6635« Vostre soit, jel vos doing de gré et volentiers :
« Il est fors et isneus et si amble trés bien.
« Jel toli l’autre soir un riche roi paien :
« Bien en pora dans abes ses moignes porcacier.
— Sire, » che dist li moignes, « por nient en plaidiés.
6640« Quant nous fumes al siecle, s’estiens chevalier :
« Por amor Dameldé l’avons piecha laisié.
« Je promis Dameldieu, quant je fui roengiés,
« Jamais ne monteroie sor mul ne sor destrier,
« Ne desor nule beste qui voist a .iiii. piés ;

    — 6622 esparengies — 6624 sor — 6630 mirabel — 6632 sor son