Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Le cembel esgardoie[nt] por deliter :
Chou est molt bele cose a esgarder.
2510Es les vous a Aiol si atorné :
Onques puis de cembel n’i ot parlé,
Et dist li un[s] a l’autre : « Laisiés ester.
« Hé ! Dieus ! u a il ore tant conversé ?
« Quel diable l’ont fait tant demorer ?
2515« Il vauroit orendroit estre al joster,
« Ja (en) aroit .v. ochis et afolé[s] :
« Chis vengera anqui le mor[t] Fouré ! »
Quant Aiol[s] l’entendi, s’en fu iré[s] ;
Par [mi]liu d’une rue s’en est torné ;
2520Par devant .i. chelier est trespassé[s],
Lecheor[s] i avoit molt assamblé[s] :
As mains sont combatu et racordé.
Molt furent laidengié et despané :
Li ostes les ramaine, si prist les dés ;
2525Son plus grant eskekier a aporté,
Ses compaignons en a araisoné :
« Signor, » che dist li ostes, « or entendés :
« A (i)cest cop a il lot bien mesuré
« De tout le millor vin de cest ostel ;
2530« Et qui ne vient a nous al vin geter,
« Si me vuit mon celier et laist ester
« La noise et le tenchon que vos menés :
« N’ai cure de tenchier ne d’estriver,
« Ains voil grant pais tenir en mon ostel. »
2535Et cil li respondirent sa volenté :
Atant s’en sont rasis al ju del dé.
(d)Atant evous Aiol qu’est trespassés
Par devant le chelier trestout armés.
Li ostes le regarde, si a parlé,
2540Dist a ses compaignons : « Baron, veés :
« Je voi un chevalier qui est faés :
« Je li dirai ja auques de mes pensés. »

    — 2522 Al — 2523 desp. et laid.