Ouvrir le menu principal

Page:Nietzsche - Considérations Inactuelles, II.djvu/153

Cette page n’a pas encore été corrigée


comme une pâle vision dans un crépuscule lointain, la noble image de Yhellénisme. Le monde qui, jusqu’à. ’i présent, a été suffisamment saturé d’orientalisme, aspire ’ de nouveau à être hellénisé ; celui qui voudrait l’y aider devrait, à vrai dire, se hâter, d’un pied ailé, pour réunir les fragments si divers et si dispersés des sciences, . les domaines éloignés des talents, pour parcourir et do- · miner le champ démesuré qui s’ol : i’re à son activité. Il est donc besoin maintenant d’une série d’anti-Ale : ctmdre, lesquels devront être doués d’une puissance suprême de concentration, pour relier et attirer à soi les fils isolés du tissu, afin d’empêcher qu’ils soient dispersés à tous les vents. Il ne s’agit plus maintenant de trancher le nœud gordien de la culture grecque, ’, »’ comme le fit Alexandre, de telle sorte que les fragments » en fussent dispersés dans toutes les directions ; à s’agit E de renouer ce qui a été tranché. Je reconnais dans la personne de Wagner un de ces anti-Alexandre. Il possède le don de savoir réunir ceqni était isolé, débile et inactif ; on peut dire qu’il possède, si je puis employer une expression. médicale, le pouvoir astringent : sous ce rapport il fait partie des plus grandes puissances i, ’ civilisatrices de son temps. Il domine les arts, les religions, les différentes branches de l’histoire universelle, Bt il n’en est pas moins tout l’opposé d’un polymathé, d’un esprit qui ne- sait que rassembler et classer des matériaux : car il est l’artiste puissant qui les trans· A forme et leur donne la vie ; il est un simplificateur du monde. On ne se laissera pas détourner de cette idée p en comparant cette mission générale que lui a dictée I son génie avec l’autre tâche plus rapprochée et plus li-