Ouvrir le menu principal

Page:Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra.djvu/305

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— soleil elle-même et implacable volonté de soleil, prête à détruire dans la victoire !

Ô volonté ! trêve de toute misère, toi ma nécessité ! Réserve-moi pour une grande victoire ! — —

Ainsi parlait Zarathoustra.

*
*           *