Ouvrir le menu principal

Page:Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra.djvu/173

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Car la mer veut être baisée et aspirée par le soleil ; elle veut devenir air et hauteur et sentier de lumière, et lumière elle-même !

En vérité, pareil au soleil, j’aime la vie et toutes les mers profondes.

Et ceci est pour moi la connaissance : tout ce qui est profond doit monter — à ma hauteur ! —

Ainsi parlait Zarathoustra.

*
*           *