Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


8lO LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

et dans son propre égoïsme à lui, si désespérément plaintif. Mais : au travail!... et nous mangerons. Que le feu s'allume! Et pétrissons la pâte ! Il se met à la pétrir, en effet. Et voilà que sous l'action du travail, par le fait même d'accomplir un bon labeur, dans la joie du métier retrouvé, avec la fierté de l'accomplir le mieux possible, l'égoïsme, le provisoire égoïsme de Pierre Franc fond peu à peu. Car on ne peut créer pour soi tout seul, quand on est un créateur. Fatalement, les autres profitent, doivent profiter de votre force créatrice, en prendre leur part ! Si bien que ce pain que le boulanger pétrissait pour lui seul, ou pour sa compagne, il ne pourra s'empêcher de le distribuer à ceux qui sont venus le flairer.

" Je le répète, cet acte est d'un merveilleux mouvement, d'un pathétique clair, et d'une puissance symbolique convaincante. Mais il est aussi très humain. J'insiste sur le mot. Tout comme au second acte, Pierre Franc a beau grandir lyriquement, et, à cause de tant de mots, d'images, de magnifiques cris jetés, se montrer un boulanger un peu au-dessus des autres, il n'en demeure pas moins presque tout le temps humainement fruste, pathétiquement naturel ; et logique avec lui-même, (je ferai la même remarque au sujet de sa femme) ; si bien que, en même temps qu'il s'achemine peu à peu vers une beauté un peu différente de lui, il n'en conserve pas moins sa beauté propre qui est d'être un bon homme, un brave homme, au cœur seulement trop épanoui. "

Il ne s'agit pas de célébrer ici la réussite personnelle d'un poète, mais bien une des plus significatives victoires du lyrisme dramatique que nous souhaitons, et l'heureuse épreuve sur le théâtre de ce vers-libre tant honni, dont il semble que n'ait échappé à personne, en cette occasion, la singulière vertu rythmique — et, non plus, le juste accent d'émotion.

�� �