Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


PROLOGUE 779

VIOLAINE, les yeux baissés. — C'est un grand mystère entre nous deux.

PIERRE DE CRAON. — Bénie sois-tu dans ton chaste cœur !

La sainteté n'est pas d'aller se faire lapider chez les Turcs ou de baiser un lépreux sur la bouche,

Mais de faire le commandement de Dieu aussitôt,

Qu'il soit

De rester à notre place, ou de monter plus haut.

VIOLAINE. — Ah, que ce monde est beau et que je suis heureuse !

PIERRE DE CRAON, à demi-voix. — Ah, que ce monde est beau et que je suis malheureux !

VIOLAINE, levant le doigt vers le ciel. — Homme de la ville, écoutez !

(Pause.)

Entendez-vous tout là-haut cette petite âme qui chante ?

PIERRE DE CRAON. — C'est l'alouette !

VIOLAINE. — C'est l'alouette, alléluia ! L'alouette de la terre chrétienne, alléluia, alléluia!

L'entendez-vous qui crie quatre fois de suite hi ! hi ! hi ! hi ! plus haut, plus haute I

�� �